Publicité

Femmes taxis: "Au travail je suis comme un homme"

La Dépêche | 16 octobre 2017 à 9 h 34 min | Mis à jour 21 octobre 2017

Par

Femmes taxis:

En infériorité numérique par rapport aux hommes, les femmes taxis s'adaptent tant bien que mal à ce milieu "testostéroné". Pour certaines, l'expérience se révèle un véritable plaisir. Rencontre avec Amina et Malika, taxis à Casablanca.

 

"J'adoooore mon travail !". A Casablanca, 8.000 taxis sillonnent les rues à la recherche de clients. Si la majorité des chauffeurs sont des hommes, une poignée de femmes font de la résistance. Bien qu'évoluer dans un milieu d'hommes n'est pas toujours évident, l'expérience peut se révéler plaisante pour de certaines femmes. C'est notamment le cas pour Malika et sa collègue Amina, qui devient "Monsieur Amine" au travail.

 

LIRE: Petit taxi et vendeur de hasch, je croule sous le cash

 

Publicité

Commentaires