Selon une étude, les dépenses en applications mobiles doublerait d’ici 2024, malgré le COVID-19

La diffusion du COVID-19 a déjà eu un impact significatif sur l’industrie des applications mobiles, et cela devrait continuer dans les années à venir. Selon les prévisions révisées du marché pour 2020-2024 de la société de renseignement Sensor Tower, une augmentation importante des téléchargements d’applications pour des secteurs comme le travail à distance et l’éducation entraînera une forte hausse des installations d’applications au début de 2020 et au-delà, malgré d’autres diminutions des téléchargements pour les applications de covoiturage et de restauration rapide. Cependant, le ralentissement économique attendu résultant de COVID-19 va quelque peu freiner la croissance des revenus dans les années à venir, selon le rapport. Malgré cela, d’après cette étude, les dépenses en applications mobiles dans le monde entier devraient continuer d’augmenter et doubler même d’ici 2024. Nous allons ici décortiquer cette étude.

L’impact du COVID-19 sur les revenus des app stores

Bien que le COVID-19 ait un impact sur les revenus des app stores, la croissance reste forte.

Les dépenses mondiales des consommateurs en matière d’applications mobiles devraient atteindre 171 milliards de dollars d’ici 2024, soit plus du double des 85 milliards de dollars de 2019. Ce total est toutefois inférieur d’environ 3 milliards de dollars (soit 2 %) aux prévisions que la firme avait publiées avant l’épidémie de COVID-19.

Néanmoins, il est à noter que même les régions à la croissance la plus lente sur les deux appstores, l’App Store d’Apple et Google Play, devraient voir leurs revenus augmenter de plus de 80 % par rapport à leurs niveaux de 2019 d’ici 2024.

L’étude rapporte que les app stores devrait franchir plusieurs étapes au cours des cinq prochaines années.

Pour commencer, les dépenses mondiales en matière d’applications mobiles dépasseraient pour la première fois les 100 milliards de dollars en 2020, avec une croissance d’environ 20 % par rapport à l’année précédente, pour atteindre 102 milliards de dollars.

Il est remarquable que les prévisions indiquent également que les recettes provenant des applications mobiles autres que les jeux devraient dépasser celles des jeux mobiles pour la première fois d’ici 2024, grâce à la croissance des abonnements – en particulier les abonnements aux applications de divertissement, de réseautage social, de musique et de style de vie.

D’ici là, les jeux pour mobiles atteindraient 97,8 milliards de dollars, soit environ 41 % des dépenses totales des consommateurs. L’App Store représenterait une part importante de ces dépenses, avec ~57 milliards de dollars de recettes provenant des jeux pour mobiles en 2024, contre ~41 milliards de dollars pour Google Play.

Les cinq premiers pays en termes de recettes resteraient inchangés jusqu’en 2024 : La Chine, les États-Unis, le Japon, la Grande-Bretagne et Taïwan. La Chine resterait un marché de premier plan, malgré les réglementations sur l’édition d’applications et de jeux, et atteindrait 35 milliards de dollars de dépenses pour le seul App Store d’ici 2024.

L’impact du COVID-19 sur les téléchargements

En termes de téléchargements d’applications, les prévisions annoncent une amélioration durable par rapport aux impacts du COVID-19.

D’ici 2024, les téléchargements atteindraient 183,7 milliards, soit une augmentation de 9 % par rapport aux prévisions antérieures à COVID-19, qui avaient initialement représenté 7 milliards d’installations en moins.

Une grande partie de cette croissance des téléchargements se produit cette année, alors que les téléchargements d’applications pour la première fois devraient atteindre 140,3 milliards, soit une augmentation de 22 % par rapport à 2019.

Selon les premières indications, la Chine connaîtrait une augmentation massive des téléchargements en 2020, en particulier dans les catégories des jeux et de l’éducation. Cela fait suite à une baisse des téléchargements au cours des dernières années, due aux pratiques réglementaires du gouvernement, comme le gel des licences de jeux.

Les États-Unis connaîtrait une hausse similaire des téléchargements cette année, également en raison de COVID-19.

Pendant la période de prévision, la croissance des téléchargements ralentirait en Inde et au Brésil, car les marchés sont de plus en plus saturés, tandis que la croissance se poursuivrait en Amérique latine (+58%) et sur les marchés asiatiques hors Chine (+82%).

Les autres principaux pays de téléchargement en 2024, outre les États-Unis et la Chine, seraient le Japon, la Grande-Bretagne et la Russie.

Source : techcrunch

Articles dans la même catégorie :

– Le Samsung Galaxy Note 20 est confirmé pour cette année
– À cause du Covid-19, la date de sortie de l’iPhone 12 sera retardée
– Samsung sort une nouvelle application sur la Galaxy Watch pour vous rappeler de vous laver les mains
– Crownfunding : Un concept de smartphone android à clavier coulissant récolte 460000$ en 24h !