COVID-19 : Uber Eats s’allie avec Carrefour pour répondre aux fortes demandes de livraison

Uber Eats s’associe avec des géants de l’alimentaire pour renforcer ses possibilités de livraison sur ses produits d’épicerie dans 3 pays durement touchés par le coronavirus : la France, l’Espagne et le Brésil.

En France

La section de livraison alimentaire d’Uber a déclaré aujourd’hui qu’elle avait conclu un partenariat avec le géant français des supermarchés Carrefour pour offrir aux Parisiens une livraison à domicile en 30 minutes pour toute une gamme de produits d’épicerie, y compris les aliments de tous les jours, les articles de toilette et les produits d’entretien.

Le service commence avec 15 magasins dans la ville, et Uber Eats dit qu’il prévoit de l’étendre rapidement à l’échelle nationaledans les semaines à venir“.

En Espagne

En Espagne, elle s’est associée à la marque de stations-service Galp pour offrir un service de livraison de produits alimentaires de base, de médicaments en vente libre, de boissons et de produits d’entretien dans 15 villes des 8 provinces suivantes : Badajoz, Barcelone, Cadix, Cordoue, Madrid, Málaga, Palma de Majorque et Valence.

Uber Eats a déclaré qu’il y aura une première participation de 25 magasins de proximité Galp. Le service sera offert non seulement via l’application Uber Eats, mais aussi par téléphone pour ceux qui n’ont pas accès à un smartphone ou à Internet.

Au Brésil

Le troisième marché sur lequel elle s’est engagée est le Brésil, où Uber a déclaré qu’elle s’était associée avec un certain nombre de pharmacies, de magasins de proximité et d’animaleries à Sao Paulo pour offrir la livraison à domicile de fournitures de base.

Les médicaments en vente libre seront disponibles dans la chaîne de pharmacies Pague Menos, les produits d’épicerie dans les magasins Shell Select et les fournitures pour animaux de compagnie à Cobasi “l’une des plus grandes chaînes d’animaleries du pays“, a-t-il déclaré. “Les nouveaux services seront disponibles sur l’application Uber Eats, avec un lancement prévu dans d’autres états et villes du Brésil dans les prochaines semaines.”

Les obligations alimentaires ne sont pas les premiers contrats de ce type conclus par Uber Eats. L’entreprise avait déjà conclu des partenariats avec un supermarché en Australie (Coles) et la marque Costcutter au Royaume-Uni, où environ 600 magasins de proximité indépendants sont proposés via son application.

En cours de réflexion pour étendre le processus

Lorsqu’on lui a demandé si elle cherchait à développer les livraisons de produits alimentaires sur d’autres pays touchés par l’urgence sanitaire, Uber Eats a répondu qu’elle étudiait les possibilités de partenariat avec davantage de supermarchés, de magasins de proximité et d’autres détaillants dans le monde entier. Uber arrivera t’il au Maroc dans les prochaines semaines ?

De nouvelles procédures de livraison

Dans le cadre de sa réponse à la menace posée par la pandémie COVID-19, la société a basculé toutes les livraisons sur le mode sans contact par défautles commandes étant laissées à la porte.

Les sociétés européennes Deliveroo et Glovo mettent en place un système de livraison sans contact pendant la pandémie COVID-19.

Comme l’a publié le site d’actualité MyTivi, Uber fournit des masques aux chauffeurs et aux livreurs ainsi qu’un accès à un désinfectant pour les mains, des gants et des lingettes désinfectantes, dès qu’ils seront disponibles. Il a également indiqué qu’il fournit des conseils aux utilisateurs de ses applications sur les meilleures pratiques d’hygiène et la limitation de la propagation du virus.

Uber Eats a déjà annoncé qu’il accorderait une aide financière pendant 14 jours aux chauffeurs et aux livreurs qui reçoivent un diagnostic de COVID-19 ou qui sont personnellement mis en quarantaine par une autorité de santé publique en raison de leur risque de propagation du virus, le montant étant basé sur leurs revenus moyens des six derniers mois ou moins.

La politique doit être révisée le 6 avril.

Source : techcrunch

Articles dans la même catégorie :

– Nouvelle Technologie de Batterie pour les Voitures Électriques : la Start-Up Addionics lève 6 millions de dollars !
– L’inventeur James Dyson a conçu un nouveau ventilateur pour lutter contre la pandémie de coronavirus.
– Chaudière Maroc => La Chaudière Biomasse : une Technologie qui se développe au Maroc