Nouvelle Technologie de Batterie pour les Voitures Électriques : la Start-Up Addionics lève 6 millions de dollars !

La start-up Addionics qui développe des batteries rechargeables de nouvelle génération pour les véhicules électriques et d’autres applications, a recueilli 6 millions de dollars de financement. Le cycle est dirigé par Next Gear Ventures, et comprend une subvention de 2,5 millions de dollars dans le cadre du concours d’innovation Horizon2020 de l’Union européenne.

Fondée par d’anciens universitaires de l’Imperial College de Londres, Addionics a créé ce qu’elle prétend être des piles rechargeables améliorées grâce à une nouvelle conception de la fabrication des piles rechargeables. Elle a mis au point une méthode de fabrication métallique 3D “protégée par un brevet” et évolutive qui, dit-on, améliore les performances des batteries de voiture, augmente le kilométrage et la sécurité, et réduit le coût et le temps de charge.

Plus précisément, cette nouvelle “structure 3D intelligenteminimise la résistance interne et améliore la “longévité mécanique, la stabilité thermique et d’autres limitations et facteurs de dégradation fondamentaux des piles standard, indique Addionics.

Addionics mise sur la physique

Elle affirme également que son approche est différente de celle des autres entreprises qui tentent d’améliorer les piles, qui ont tendance à se concentrer sur la chimie plutôt que sur la physique. L’approche agnostique de Addionics en matière de chimie signifie qu’elle peut toujours bénéficier des progrès de la chimie, tout en apportant quelque chose de plus à la table.

Le Dr Vladimir Yufit, directeur technique d’Addionics, explique dans une déclaration : “Nous sommes agnostiques à la chimie des batteries. Par conséquent, nous pouvons prendre des batteries existantes ou futures et améliorer leurs performances grâce à nos composants 3D intelligents. Quelle que soit la technologie chimique qui gagnera la course à l’électrification, nous l’améliorerons encore plus.”

À cette fin, l’entreprise cible d’abord le marché automobile, mais voit également sa technologie trouver sa place dans d’autres produits tels que l’électronique grand public, les appareils médicaux, le stockage de l’énergie du réseau, les drones, et plus encore. Pour suivre l’actualité écologique, n’hésitez pas à vous rendre sur ieet.fr

En termes de succès commerciale, il est encore tôt. Toutefois, Addionics affirme qu’elle travaille actuellement avec une entreprise automobile américaine de premier rang sur l’essai de cellules Addionics dans les véhicules.

Moshiel Biton, PDG d’Addionics, déclare que l’objectif est d’avoir 3 ou 4 collaborations majeures au cours de l’année prochaine.

Source : techcrunch

Articles dans la même catégorie :

– L’inventeur James Dyson a conçu un nouveau ventilateur pour lutter contre la pandémie de coronavirus.
– Chaudière Maroc => La Chaudière Biomasse : une Technologie qui se développe au Maroc