Qui peut faire du portage salarial ?

Qui peut faire du portage salarial ?

Le portage salarial est un principe de travail en freelance qui attire toujours plus de professionnels. Il présente l’avantage de ne pas être soumis aux conditions liées aux modalités des travailleurs indépendants. Ses acteurs apprécient la liberté du statut proposé tout en bénéficiant d’un statut juridique qui les protège. Ce type de contrat entre l’entreprise de portage salarial liée à un client et le salarié porté est une forme hybride de travail. Cette véritable alternative d’activité qui est une relation tripartite a su faire ses preuves en dynamisant des entreprises. Si vous aussi avez entendu parler de cet esprit novateur et voulez y adhérer, peut-être vous demandez-vous si vous y avez droit. C’est pourquoi nous allons voir quels sont les individus concernés ici dans cette typologie salariale.

Les acteurs du portage salarial

Qui peut faire du portage salarial ?

De nombreux profils correspondent au portage salarial mais 8 acteurs principaux en ressortent ;

· Les cadres d’entreprise

· Les ingénieurs

· Les travailleurs freelance

· Les managers de transition

· Les consultants

· Les formateurs

· Les jeunes diplômés

· Les personnes à la recherche d’un emploi

Afin de pouvoir être éligible au statut de salarié porté, il faut remplir certaines conditions. Effectivement, il faut que le prétendant soit en mesure de présenter une qualification professionnelle de niveau 3. Cette qualification doit être à minima un Bac +2. En cas de défaut d’un tel diplôme, une autre solution existe néanmoins. Il faut alors justifier que l’on a déjà eu une expérience de trois années au moins dans le domaine concerné. L’employeur cherche à trouver des garanties d’analyse d’une situation. Il veut également des salariés qui se gèrent de manière autonome.

Les secteurs en lien avec le portage salarial

qui peut faire du portage salarial ?

L’ensemble des acteurs du portage salarial va ensuite travailler sur des secteurs particuliers. La Fédération des entreprises de portage salarial a recensé que le premier secteur visé par le portage salarial est le service aux entreprises. Viennent ensuite le BTP et l’artisanat. Puis les services aux particuliers, le domaine de l’enseignement et de la formation, le commerce et l’immobilier. Dans un dernier temps, le portage salarial cible aussi le secteur de l’environnement et du transport

Exemples d’entreprises françaises qui font du portage salarial

En France, le portage salarial est un principe bien ancré. Il est apparu au sein d’entreprises dès 1978. Depuis, de nombreuses entreprises s’y sont investies pour les avantages qu’il procure. En voici deux exemples ;

· ITG est une société qui a commencé en 1996 à faire du portage salarial. Cette ancienneté a pu lui apporter une grande expérience du domaine. Elle réunit actuellement un nombre de 15.000 consultants. Son siège social se situe à Paris.

· Avec dix-huit années à son actif dans le domaine du portage salarial, ABC Portage bénéficie également d’une forte expérience en la matière et d’un bon positionnement. Elle a réussi depuis sa création à faire signer 9.600 consultants. Son siège social se trouve aussi sur la capitale.

Si vous aussi voulez faire du portage salarial, vous pouvez désormais voir si vous répondez aux exigences de la demande. Si les conditions sont validées, ce cadre de travail apprécié pour la liberté qu’il procure vous épanouira certainement !

Faut-il un profil spécial pour le portage salarial ?

Le portage salarial, cette méthode moderne et séduisante d’exercer son activité, interpelle nombre de professionnels désireux de conjuguer autonomie et sécurité. Face à ce modèle professionnel en pleine efflorescence, une interrogation émerge : existe-t-il un profil type, une étoffe particulière pour embrasser cette voie ?

Cette formule, au croisement du freelance et du salariat, n’impose pas stricto sensu un gabarit professionnel précis. Tant le jeune diplômé que le senior expérimenté peuvent s’y retrouver. Toutefois, des traits de caractère et certaines compétences sont des atouts incontestables. La capacité à s’organiser, l’aptitude à gérer son temps ou encore une fine connaissance de son domaine d’expertise sont essentiels pour s’épanouir dans cette formule.

La notion de réseau, bien que non exclusive au portage salarial, revêt ici une importance capitale. En effet, disposer d’un solide réseau professionnel facilite grandement l’acquisition de missions. De plus, un goût prononcé pour l’autonomie, tout en appréciant un cadre sécurisant, constitue un atout majeur. N’oublions pas que le portage salarial offre cette dichotomie singulière : être autonome dans l’acquisition de ses missions tout en bénéficiant du statut de salarié.

Une certaine appétence pour la continuité dans l’effort et la formation est souhaitable si vous avez l’intention de vous lancer dans une activité professionnelle en portage salarial. Le monde professionnel est en perpétuelle mutation ; le consultant en portage doit, pour rester compétitif, se former régulièrement et adapter ses compétences aux besoins changeants du marché.

Alors, un profil spécifique pour le portage salarial ? Non, pas nécessairement. Mais une combinaison d’aptitudes, de compétences et de traits de caractère favorise indéniablement le succès dans cette voie. Le portage salarial, loin d’être une solution de facilité, s’adresse à ceux qui aspirent à une liberté professionnelle, tout en désirant s’inscrire dans une démarche d’excellence et d’évolution constante.

5/5 - (1 vote)