NASA – SpaceX : 1er lancement historique d’un astronaute à bord d’un vaisseau spatial privé prévu le 27 mai

La NASA et SpaceX ont fixé une date de lancement pour le premier astronaute à bord d’un vaisseau spatial privé depuis le sol américain.

La date prévue est le 27 mai et l’heure de décollage prévue est 16h32 depuis le Centre spatial Kennedy, au Complexe de lancement 39A de SpaceX (LC-39). La mission avait été précédemment annoncée comme se déroulant vers la mi-mai ou la fin mai, mais nous savons maintenant exactement quand l’agence et SpaceX espèrent lancer les astronautes Bob Behnken et Doug Hurley pour ce voyage inaugural à la Station spatiale internationale.

Rivalité entre Space X et Boeing

Le lancement est la première mission avec équipage du programme Commercial Crew de la NASA, qui vise à ramener les capacités de lancement américaines sur le sol américain par le biais de partenariats privés, SpaceX et Boeing y participant et développant leurs propres lanceurs et équipages. SpaceX a pris toutes les mesures nécessaires pour arriver à ce stade avant Boeing, et ce vol, appelé Demo-2, bien qu’il fasse encore techniquement partie du programme de test, verra les astronautes de la NASA visiter la station spatiale pour un “séjour prolongé”, dont la durée totale reste à déterminer.

Ce test final permettra de valider chaque aspect du système de lancement de Crew Dragon et Falcon 9, y compris la plate-forme d’où la fusée décolle, les installations opérationnelles au sol, les systèmes orbitaux et les procédures des astronautes. En attendant la réussite de tous ces éléments, Crew Dragon devrait être prêt pour la certification opérationnelle complète, après quoi il pourra commencer à assurer le service régulier de livraison d’astronautes à destination et en provenance de l’ISS.

Les détails de la mission

Pour la mission, Crew Dragon sera lancé avec Behnken et Hurley, puis entrera en orbite et rencontrera l’ISS, ce qui devrait se produire environ 24 heures après le décollage. L’engin spatial est conçu pour s’amarrer de manière totalement autonome à la station (ce qu’il a déjà fait lors d’une mission de démonstration sans équipage), puis Behnken et Hurley débarqueront et rejoindront l’équipage de l’ISS pour effectuer des recherches sur la plateforme scientifique orbitale.

Le Crew Dragon qui pilote cette mission est conçu pour rester en orbite pendant environ 110 jours, mais la durée réelle de son séjour sera décidée en fonction du degré de préparation de la mission commerciale de l’équipage au moment du lancement. Ce Crew Dragon, qui est la version pleinement opérationnelle, est conçu pour des séjours d’au moins 210 jours, et l’effectif de l’équipage de quatre astronautes, dont trois de la NASA et un de l’agence spatiale japonaise, est déjà déterminé. Si tout se passe bien, cela se fera dans le courant de l’année.

L’équipage de Dragon de Demo-2 effectuera un désamarrage automatisé de l’ISS avec Behnken et Hurley à bord lorsqu’il sera prêt à partir, puis ils rentreront dans l’atmosphère terrestre et se poseront dans l’océan Atlantique, où un vaisseau SpaceX les prendra en charge et les ramènera en Floride.

Il est évident que la NASA et SpaceX sont confrontés, comme tout le monde, à la crise mondiale COVID-19, mais l’agence a pris des précautions supplémentaires pour assurer la poursuite de cette mission, car l’administrateur de la NASA, Jim Bridenstine, note que l’accès et la présence des États-Unis à l’ISS sont essentiels.

Source : techcrunch