Depuis longtemps, les entreprises ne faisaient appel au manager de transition que lorsque celles-ci traversent une crise. Aujourd’hui, il est devenu plus que cela, c’est un accompagnateur qui soutient et aide les entreprises à gravir les échelons. Afin de déterminer les missions d’un manager de transition, il faut tout d’abord comprendre ce qu’est un manager de transition.

Quand une entreprise fait-elle appelle au manager de transition ?

Dans le monde des affaires, les entreprises ne font appel au manager de transition que pour quelques tâches comme la gestion de crise, la réduction de coûts, la mise en œuvre d’un PSE etc. Les managers de transition sont aussi suscités pour accompagner un projet, notamment, la fusion et l’acquisition d’une entreprise. De cette manière, avant, ces derniers ne travaillent que lorsqu’une crise survient. Leurs missions se limitent jusqu’à ce que la mission soit achevée. Ils peuvent travailler à temps partiel, à temps plein ou même à temps partagé. Son rôle est de prendre la place du dirigeant ou du manager jusqu’à rétablissement de la situation de l’entreprise. Leurs missions durent environs deux ans au maximum, selon bien sûr les conditions établies par l’entreprise.

manager de transition compétences

Les compétences requises d’un manager de transition

Si vous voulez exercer le métier de manager de transition, sachez qu’il demande beaucoup d’expérience et de compétence. Une expérience minimale de 15 ans et un profil senior sont particulièrement requis, dont voici leurs rôles :

Leadership

Un manager de transition est avant un leadership capable d’intervenir dans des situations difficiles. En effet, il sera le brin d’espoir capable de mobiliser les équipes. Pour y parvenir, il doit motiver, communiquer l’enjeu du changement et rassurer les salariés.

La communication

Savoir communiquer est une indispensable pour ce travail. Il faut que le manager de transition arrive à écouter, mais aussi à se communiquer avec ses interlocuteurs. Puisqu’il travaille temporairement au sein de l’entreprise qu’il ne connait pas, il faut qu’il enquête et trouve la racine du problème à fin d’y remédier.

Des compétences en plus

Les clients des managers de transition peuvent œuvrer en dehors de leurs pays d’origine. Les missions peuvent appeler à se déplacer partout, y compris à l’international.

Il est vrai que choisir un connaisseur dans le secteur dans lequel se trouve l’entreprise porte un avantage. Toutefois, sachez que faire appel à d’autre personne peut arranger certains problèmes imperceptibles dans le domaine en question. Ce choix apporte également un regard pouvant faire bouger les choses.

Adaptabilité et réactivité

Après avoir ciblé les différents problèmes, il lui incombe de trouver une solution rapide et opérationnelle. Dès son arrivée, le manager de transition doit déjà cerner et s’adapter à la culture et les valeurs morales de l’entreprise. Dans le cas d’urgence, la réactivité joue énormément dans la modification de la stratégie. Cette stratégie élaborée doit être modifiée en cas d’imprévu. Il sera en charge d’adapter les solutions jusqu’à ce que le problème soit résolu.

Les missions de management de transition

Les missions confiées au management de transition sont temporaires, mais en général, il accompagne une entreprise durant un temps de changement. La différence du management de transition et une mission temporaire réside dans les quelques lignes citées ci-dessous.

Accompagnement

Le but principal du management de transition est d’accompagner une entreprise dans un changement : une croissance, une restructuration, un projet ou une difficulté. Il sera l’appui de la société.

Le changement

Son travail est d’Insuffler le changement pouvant impacter la vie de l’entreprise. Entre autre, l’amélioration du système, des process et des méthodes de travail. Il peut aussi apporter des modifications sur le comportement et les travaux des hommes dans l’entreprise et sur la culture de l’entreprise.

Les résultats

Après quelque temps, les résultats se concrétisent peu à peu, le manager de transition ajoute une valeur dans le domaine humaine, environnementale, financière, technique, commerciale et sociétale. Son but reste de faire évoluer la société et mettre en place une stratégie pour que rien ne flanche une fois qu’il soit parti.

Autrefois, les missions opérées par le management de transition étaient très confidentielles et se limitaient seulement dans la finance et la direction Générale. Aujourd’hui, il reste un acteur clé dans l’entreprise puisqu’il améliore la situation de celle-ci. Une fois leur mission accomplie, et que le client soit satisfait du résultat, il plie bagage et va secourir d’autre société en difficultés.

5/5 - (1 vote)