Lorsqu’un site web se développe, une migration vers un autre nom de domaine (NDD) peut s’avérer nécessaire. Dans ce cas, la nouvelle adresse doit refléter la nouvelle identité voulue par l’entreprise. Toutefois, la démarche comporte quelques risques.

Le choix du nom de domaine constitue un facteur clé pour générer du trafic. De fait, cette adresse web doit correspondre à la marque de l’entreprise. Si ce n’est plus le cas, il faut envisager la migration du site web. Découvrez comment cibler les clients en changeant le nom de domaine.

Changement de domaine : définition

Le changement de domaine fait partie des différentes options de migration d’un site Web. Cette démarche implique à peu près les mêmes besoins que la modification de la structure des pages, puisqu’il s’agit d’une mise à jour du site. 

Elle correspond également à un changement d’adresse physique. De fait, il faut que tout soit déplacé vers le nouvel emplacement et que les visiteurs sachent dorénavant où se rendre

Par exemple, le site Objetconnecte.net a changé de nom en TechNPlay.com. Ce magazine d’objets connectés a conservé tout le contenu existant, mais a renouvelé le design du site. 

Sur le plan technique, ce type de migration de site reste relativement simple. Dès que le nouveau domaine est créé, il suffit de le diriger vers le serveur web. La partie la plus délicate consiste à s’assurer que la migration n’a pas d’impacts négatifs.

Migration de site web : pourquoi le nom de domaine est-il essentiel ?

Le nom de domaine fait autant partie de la marque que le produit ou le logo de l’entreprise. Même si l’image de marque est parfaite à tous les autres égards, si les clients potentiels sont rebutés par un élément du nom de domaine, ils iront probablement voir ailleurs.

L’inverse est également vrai. Si une adresse web est précise et agréable à prononcer, ils auront envie de la visiter et de la partager. La première impression compte, et parfois, le nom de domaine est la première expérience que les utilisateurs ont de la marque.

C’est pourquoi la migration de site web joue un rôle important, car il aide à créer une marque qui se connecte avec le public. D’ailleurs, l’adoption d’un excellent nom de domaine offre toute une série d’avantages. Ci-après quelques-uns d’entre eux.

Ajoute de la crédibilité 

Les clients potentiels d’une petite entreprise qui n’a pas de site web peuvent ne pas lui faire autant confiance qu’à une autre. En revanche, ils se sentent en confiance lorsqu’ils achètent sur des plateformes d’entreprise. Pourquoi ? Parce qu’ils peuvent facilement trouver des avis en ligneou un portfolio qui leur montre que l’entreprise est sérieuse. 

Ainsi, le choix d’un bon nom de domaine est la première étape lors d’une migration de site web pour gagner en crédibilité dans le monde en ligne.

Aide à construire une marque 

Un bon nom de domaine donne de la visibilité à la marque, surtout s’il correspond au nom de l’entreprise. Il facilite également le bouche-à-oreille, car les utilisateurs se souviendront du nom de l’entreprise et le transmettront à d’autres. En achetant un nom de domaine approprié, il faut s’assurer qu’il est mémorable et qu’il reflète positivement la marque.

Étapes à suivre avant de choisir un nom de domaine

Si la migration du site web échoue, la perte de classement et de trafic risque d’être très importante. Cela peut entraîner une perte considérable d’activité une fois le nouveau site en ligne. Voici quelques conseils pour trouver le nom de domaine idéal.

Réaliser des recherches

Voici quelques questions à poser avant de choisir un nom de domaine. Quel est le volume de recherche pour ces mots clés ? Qu’en est-il de la niche ? Le nom de marque est-il approprié ? Est-il facile à lire ?

En fait, si certains noms de domaine peuvent sembler excellents, leur disponibilité peut être due à des raisons négatives. Par exemple, l’adresse peut être disponible parce qu’elle a été pénalisée par Google. A savoir qu’un nom de domaine pénalisé mettra beaucoup de temps à retrouver son rang.

Cela peut entraîner des problèmes d’image de marque. Ainsi, avant d’acheter un NDD, il faut utiliser un outil de pointe pour s’assurer qu’il n’a pas encore été pénalisé.

Une autre raison pour laquelle certains noms de domaine peuvent être un mauvais investissement est que le volume de recherche pour la niche est faible. Le risque encouru est de ne pas générer le trafic que vous espériez à long terme.

Vérifier la disponibilité des domaines

Des sites tels que WHOIS permettent de déterminer la disponibilité de certains noms de domaine. Une fois que ce dernier est entré, il est possible de voir s’il appartient à quelqu’un. Après ces recherches approfondies, l’achat peut être effectué.

Comment choisir un nom de domaine générant du trafic ?

Un nom de domaine de moins de 10 caractères

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les noms de domaine courts se révèlent plus efficaces. Tout d’abord, ils sont plus faciles à mémoriser et à saisir. Par conséquent, ils constituent un excellent moyen de créer une image de marque.

Opter pour le domaine .com

Bien que de nombreux sites utilisent .biz et .net et maintenant .us pour montrer leur fierté nationale, .com reste l’extension préférée. En effet, c’est celle que les moteurs de recherche invitent à consulter en premier.

Des campagnes très ciblées

Pour lancer une campagne marketing exceptionnelle destinée à un public très spécifique, il peut être avantageux d’utiliser un nom de domaine différent qui renvoie à une nouvelle page. Cette option permet :

  • d’adapter le contenu au public cible
  • de tester des idées créatives
  • de suivre facilement les résultats de la campagne
  • d’être créatif.

Un nom de domaine unique peut aider à distinguer l’entreprise et éventuellement à éviter des problèmes juridiques. Il contribue également à améliorer les efforts marketing.

Il faut noter que la migration de site web peut avoir des effets dévastateurs sur le site si elle se passe mal ou n’est pas effectuée efficacement. Les risques sont aussi graves que la perte de revenus et de trafic sur le site.

La gravité et le temps nécessaire aux entreprises pour se remettre de ces erreurs varient de quelques semaines à plusieurs mois. Le long chemin vers la récupération dépend du type d’erreurs, des signaux de classement touchés et du temps nécessaire pour rédiger et mettre en œuvre un plan de récupération.