EMPLOI – L’apprentissage continu au sein de l’entreprise permet aux collaborateurs de monter en compétences en développant de nouvelles aptitudes. Ainsi, l’upskilling procure aux différentes ressources de l’entreprise une mise à jour continue des conn aissances en vue de rester opérationnel et productif.

Cependant, l’élargissement du domaine d’action du collaborateur reste tributaire d’une ingénierie de formation adaptée à sa branche d’activité. Le développement de multiples compétences repose sur la capacité d’adaptation du collaborateur aux différentes évolutions technologiques et environnementales.

Dans le même sillage, il s’agit de formations transverses permettant le renforcement des capacités internes des ressources. Le pilotage de la performance, le contrôle qualité, le leadership, le management d’innovation, la transformation digitale, la robotisation et l’intelligence économique constituent les principaux modules de formation susceptibles de booster la carrière d’un collaborateur, et par conséquent de pérenniser le cycle de vie de sa carrière.

L’apprentissage continu garantit la montée en compétences des “talents” de l’entreprise, en vue d’exploiter au maximum leurs potentialités, et en perspective d’améliorer la valeur ajoutée de l’organisation. De ce fait, la mesure de la capacité d’apprentissage de la ressource, en l’occurrence le “Learning Agility”, constitue une condition sine qua none pour une meilleure programmation du plan de développement des compétences et de gestion des carrières d’un collaborateur.

Quant à l’employabilité des jeunes, l’upskilling assure la pérennité des carrières des débutants à travers l’apprentissage continu, permettant le transfert régulier des compétences et par conséquent le perfectionnement au travail. A l’ère du numérique, plusieurs postes d’emploi disparaissent et d’autres émergent, ce qui nécessite une mise à niveau permanente des ressources, en vue d’assurer à la fois leur transition opérationnelle et leur adaptabilité aux différentes mutations environnementales et géoéconomiques.

Source : huffpostmaghreb

Auteur : Youssef Guerraoui Filali, Directeur du Centre Marocain pour la Gouvernance et le Management

Articles dans la même catégorie :

– Nouvelle Technologie de Batterie pour les Voitures Électriques : la Start-Up Addionics lève 6 millions de dollars !
– L’inventeur James Dyson a conçu un nouveau ventilateur pour lutter contre la pandémie de coronavirus.
– Chaudière Maroc => La Chaudière Biomasse : une Technologie qui se développe au Maroc