La publicité sur WhatsApp arrive, et il n’y a pas de moyen d’y échapper

Facebook prévoit toujours de mettre des publicités dans son application de messagerie instantanée WhatsApp, très populaire. Selon The Information, le géant des médias sociaux commencera à diffuser des publicités dans WhatsApp après avoir unifié ses applications de messagerie.

Des publicités ciblées en fonction de vos activités facebook

L’entreprise prévoit de montrer des publicités ciblées aux utilisateurs dans WhatsApp Status, la version de l’application Stories. Elle reliera le numéro de téléphone de l’utilisateur à son compte Facebook afin de déterminer les publicités à afficher. Toutefois, la finalisation de ce plan pourrait prendre plusieurs années.

L’entreprise souhaite unifier ses applications de messagerie et, selon le nouveau rapport, c’est WhatsApp, la célèbre application pour discuter entre amis, qui prendra le plus de temps à l’intégrer. Mais les publicités commenceront certainement à apparaître sur l’application à un moment donné.

Les publicités en cours d’intégration restent une opportunité à long terme pour WhatsApp“, a déclaré un porte-parole de Facebook à Engadget.

Des publicités retarder par le scandale du traitement des données utilisateurs mais WhatsApp compte bien y venir

Facebook a longtemps réfléchi à l’idée de faire passer la publicité au statut de WhatsApp. L’entreprise a dévoilé ce plan de monétisation de l’application en novembre 2018. En mai de l’année dernière, elle a même annoncé que l’application commencerait à diffuser des publicités en 2020.

Cependant, ces plans ont été mis “au frais” en janvier de cette année car Facebook a dissous l’équipe qui y travaillait. Cette décision aurait été prise par le PDG Mark Zuckerberg pour éviter d’attirer la colère des régulateurs.

Facebook a déjà attiré suffisamment l’attention des régulateurs sur son traitement des données des utilisateurs. L’entreprise fait l’objet de plusieurs enquêtes antitrust dans différentes parties du monde.

La décision de Facebook de mettre des publicités dans WhatsApp s’est également révélée controversée au sein de l’entreprise elle-même. Les fondateurs de WhatsApp, Jan Koum et Brian Acton, se sont ouvertement prononcés contre cette idée. Le duo a même modifié les conditions de service de WhatsApp pour interdire explicitement l’affichage de publicités dans l’application. Cependant, ils ont été clairement rejetés par leurs nouveaux supérieurs.

Tous deux ont finalement quitté Facebook. “J’ai vendu la vie privée de mes utilisateurs à un bénéfice plus important“, a déclaré Acton dans une interview avec Forbes en 2018. “J’ai fait un choix et un compromis. Et je vis avec ça tous les jours.”

Certains dirigeants de Facebook craignent également que cette décision n’incite les utilisateurs de WhatsApp à supprimer leurs comptes Facebook.

Facebook a acquis WhatsApp pour la somme énorme de 22 milliards de dollars en 2014 et elle n’a pas encore versé de dividendes financiers. L’application compte actuellement plus de 2 milliards d’utilisateurs dans le monde, ce qui représente une énorme source de revenus pour l’entreprise.

L’entreprise a peut-être temporairement interrompu ses projets de mise en ligne de publicités dans Status, mais elle souhaite certainement ajouter des “fonctions lucratives” à l’application. Mais il n’y a pas encore de délai prévu pour cela.

Source : AndroidHeadlines