Facturation électronique comment facturer

Facturation électronique : comment facturer ?

De nos jours, de nombreuses entreprises ont recours aux factures digitalisées dans le but d’améliorer la relation client-fournisseur. Par ailleurs, la facturation électronique est obligatoire depuis janvier 2020 pour les marchés publics et cette obligation va continuer de s’étendre petit à petit aux entreprises peu importe leur taille entre 2024 et 2026. Dans cet article, vous allez apprendre à facturer en ligne ainsi que tout ce qu’il est essentiel de savoir au sujet des e-facture.

La facturation électronique, c’est quoi exactement ?

Si vous êtes une entreprise française assujettie à la TVA, vous allez devoir être en mesure de digitaliser l’intégralité du processus de facturation à partir de 2024 pour réaliser vos opérations domestiques (achats et ventes de bien ou prestation de services). De la création à sa conservation, en passant par son envoi et sa réception, vos factures seront électroniques. Concernant le contenu de la facture, il est semblable à celui d’une facture en format papier.

Pourquoi opter pour les factures électroniques ?

Il est important d’opter pour les factures électroniques afin d’être en accord avec les exigences de la Direction Générale des Finances Publiques et les réglementations en vigueur. Par ailleurs, il faut savoir que la facturation électronique comporte de nombreux avantages pour les entreprises :

  • C’est un gain de temps et de productivité.
  • Elle permet de réduire les dépenses en lien avec le processus (coûts administratifs et de gestion).
  • On peut bénéficier d’un délai de paiement plus rapide.
  • La sécurité est optimisée et les erreurs réduites.
  • Elle simplifie le processus et l’archivage.
  • C’est meilleur pour l’environnement.
Facturation électronique

Comment élaborer une facture en ligne ?

Il vous suffira de choisir une plateforme de dématérialisation ou d’opter pour le portail public de facturation selon vos besoins. La facture devra contenir certaines mentions obligatoires (date, numéro de facture, identités des entreprises, nom du produit ou du service et la quantité, numéro et taux de la TVA, date de la transaction de vente/service, montant et pénalité en cas de retard). De plus, afin que la facture soit valide, elle doit aussi contenir une signature électronique ou un message structuré pouvant être lu par ordinateur. Cela a pour but de prouver l’authenticité de son origine et de son contenu.

Comment bien choisir sa plateforme pour l’e-facture ?

Afin de vous aider à choisir une plateforme voici quelques conseils :

  • Faites votre choix en fonction de la situation de votre organisme et de vos besoins.
  • Regardez les fonctionnalités qui vous semblent nécessaires.
  • Préférez une plateforme facile d’utilisation.
  • Optez pour un site qui pourra être opérable avec vos outils de comptabilité et de facturation actuels.

À noter qu’il vous sera possible d’accéder à une liste de plateformes immatriculées présentes sur le site impots.gouv prochainement.

Infos supplémentaires sur la dématérialisation de factures

Pour finir, sachez que dans le cadre du marché public, les entreprises françaises facturent obligatoirement via la plateforme Chorus pro. Cette plateforme en ligne au service de l’administration publique permet aux entreprises d’envoyer leur facture de manière dématérialisée.

En conclusion, la facturation électronique est obligatoire. Cette obligation s’étendra très bientôt pour toutes les entreprises assujetties à la TVA. Pour facturer en ligne, il suffit de recourir à une plateforme agréée et élaborer des factures en conformité avec la loi.

5/5 - (1 vote)