Le géant chinois des télécoms Huawei continue de résister aux sanctions américaines, et développe ses propres solutions alternatives pour faire face à son évincement de l’écosystème standard d’Android.

Huawei a notamment présenté dernièrement la nouvelle version de son OS Harmony, le système d’exploitation « maison » pour mobile, qui devrait remplacer Android sur les quelque 240 millions de smartphones que Huawei écoule chaque année.

On peut faire confiance à Huawei qui ne s’est pas emparé de la seconde place des ventes mondiales de smartphones devant Apple en 2019 sans proposer des appareils techniquement excellents.

C’est sur les écrans de certains des smartphones les plus marquants sortis par Huawei que nous allons nous pencher ici.

L’écran du Huawei P8 Lite

Originalement sorti en 2015, le Huawei P8 Lite a subi une refonte en 2017.

En 2015, la dalle IPS LCD de l’écran du Huawei P8 faisait partie des meilleurs du marché : très bon équilibre des couleurs, un noir profond, un contraste très élevé…

Quant à son petit frère, l’écran tactile Huawei P8 Lite, lui aussi à dalle IPS LCD (1280 x 720 pixels, 294 ppp), le verdict n’était malheureusement pas le même : un contraste faible pour un mobile de 2015, même pour une gamme Lite, et surtout une luminosité maximale insuffisante en extérieur pour une bonne lisibilité.

Huawei s’est tout de même rattrapé sur l’écran du Huawei P8 Lite 2017, toujours à dalle IPS LCD, en corrigeant ces défauts de luminosité et de contraste, tout en augmentant sa définition à 1920 x 1080 pixels et 424 ppp.

L’écran du Huawei Mate 9 Pro

Fin 2016, le smartphone haut de gamme de Huawei, le Mate 9 Pro, adoptait un écran incurvé de 5,5 pouces, à la définition Quad HD (2560 x 1440 pixels pour 534 ppp).

Cette dalle AMOLED était protégée des chocs et des rayures par une Corning Gorilla Glass 3.

L’écran du Huawei Mate 9 Pro jouait des coudes avec celui du Galaxy S7 Edge, pourtant Super AMOLED.

L’écran du Huawei Mate 10 Pro

Le Huawei Mate 10 Pro 02351rvh, sorti fin 2017, était le premier smartphone de la marque chinoise a offrir un écran borderless (sans bordures): une dalle AMOLED de 6 pouces au ratio 18:9 et à la définition Full HD+ de 2160 x 1080 pixels et 402 ppp.

La qualité de l’écran de l’Huawei Mate 10 Pro a été très soignée par le constructeur chinois : protection par une Corning Gorilla Glass, compatibilité HDR10, contraste parfait grâce aux pixels noirs éteints de l’AMOLED, couleurs réglables, luminosité maximale aux sommets…

L’écran du Huawei P20 Pro

Le smartphone haut de gamme Huawei P20 Pro était équipé d’un écran OLED de 6,1 pouces de diagonale, assurant une définition maximale de 2240 × 1080 pixels et 408 ppp au ratio 18,7:9.

Le Huawei P20 Pro était le seul de la gamme 2018 du géant chinois à offrir le plaisir d’une dalle OLED dépassant amplement l’espace de couleurs sRGB. Protégée ici par une Corning Gorilla Glass 5, la technologie OLED était bien sûr synonyme de contrastes quasiment infinis, mais sans pour autant nuire à la luminosité de l’écran du Huawei P20 Pro.

L’écran du Huawei P30

Le Huawei P30 était nanti d’un écran compatible HDR10 de 6,1 pouces aux angles arrondis et à encoche, affichant une définition de 2340 x 1080 pixels (un ratio de 19,5:9) et une densité de 422 pixels par pouce.

On remarquait avec plaisir, en ce début de l’année 2019, qu’une dalle OLED fut choisie pour l’écran du Huawei P30 02352nlp, alors que l’année passée le P20 jouissait d’une simple dalle LCD (l’OLED était alors réservé au modèle de la gamme supérieure : le P20 Pro).

À l’usage, le Huawei P30 propose donc un écran magnifiquement contrasté avec des couleurs vives et une très bonne luminosité, et ce même en extérieur en plein soleil.

L’écran du Huawei P30 Pro

L’écran du P30 Pro bénéficiait, à sa sortie en mars 2019, d’une dalle AMOLED de 6,47 pouces au ratio 19,5:9, permettant une expérience de visionnage très confortable en supportant une définition maximale en Full HD+ de 2340 x 1080 et 398 ppp. Le rendu magnifique était impossible à nier : des couleurs vives, précises, une luminosité irréprochable.

Grâce à l’interface utilisateur EMUI, il était bien sûr possible de parfaire les réglages de la dalle en choisissant parmi plusieurs modes de couleurs, et de retoucher la température des couleurs librement. Supportant le HDR10, la dalle de l’écran du Huawei P30 Pro 02352pge était alors une des toutes meilleures disponibles sur le marché.

L’écran du Huawei P30 Lite

Huawei fait l’économie d’une dalle AMOLED sur le P30 Lite, qui propose une dalle LTPS IPS LCD de bonne qualité de 6,15 pouces au format 19:9, affichant en 2312 x 1080 pixels pour une résolution de 415 ppp.

Il est toutefois préférable d’aller dans les paramètres pour tirer le meilleur de l’écran du Huawei P30 Lite : allez dans “Affichage”, puis “Mode & Température de couleur” avant de choisir le profil “Normales”.

La dalle du P30 Lite proposera ainsi une colorimétrie impeccable, aux teintes maîtrisées, au delta E moyen est excellent.

Malheureusement, le contraste restera assez faible, IPS oblige.

En matière de luminosité, l’écran du Huawei P30 Lite s’en sort avec un joli score maximal de 472 cd/m², et minimal de 1 cd/m².

De quoi rester lisible en toutes conditions.

L’écran du Huawei P Smart 2019

Le Huawei P Smart 2019 (sorti en janvier) était muni d’une confortable dalle LTPS IPS LCD de 6,21 pouces, recouvrant 83% de la face avant du smartphone et garantissant une définition en Full HD+ de 2340 x 1080 pixels (ratio 19.5:9), à 415 ppp de résolution.

Très lumineux, aux couleurs très contrastées, l’écran du Huawei P Smart 2019 02352jey faisait vraiment très bonne impression.

Son contraste à 1314:1 et sa luminosité maximale de 493 cd/m² étaient alors excellents pour un téléphone se positionnant dans le milieu de gamme.

L’écran du Huawei 5T

Le Huawei Nova 5T est un smartphone sorti en France le 28 octobre 2019.

Une diagonale de 6,26 pouces, une définition Full HD+ et une technologie IPS LCD. La formule utilisée par l’écran du Huawei 5T Nova est exactement la même que celle du Honor 20, on a affaire à une bonne qualité d’affichage mais l’écran gagnerait, dans des environnements très éclairés, à être légèrement plus lumineux.

Au niveau des couleurs l’espace colorimétrique sRGB est parfaitement couvert. Un tour dans les paramètres du smartphone permet de rectifier le tir pour des tons plus chaleureux et fidèles à la réalité. Le contraste reste correct, tandis que la luminosité maximale conviendra dans la majorité des cas.