Publicité

Vers un assainissement de la vie publique marocaine ?

La Dépêche | 9 janvier 2018 à 16 h 56 min | Mis à jour 9 janvier 2018

Par

Publicité

Ce mardi 9 janvier, la Chambre des représentants étudie une proposition de loi inédite: l’interdiction du cumul de salaires et indemnités pour les fonctionnaires, les élus des collectivités territoriales et les membres des institutions constitutionnelles (CNDH, HACA…). Parallèlement, une autre proposition de loi est examinée cette semaine au Parlement pour plafonner les salaires et indemnités du public à 100.000 dhs par mois. La vie publique marocaine se dirige-t-elle vers un assainissement? Pas si sûr…

LIRE: Combien nous coûtent nos députés?

LIRE: Pourquoi l’économie marocaine est au creux de la vague?