Publicité

Tentative de kidnaping à Lyautey: Le héros du jour raconte

La Dépêche | 10 octobre 2017 à 14 h 38 min | Mis à jour 11 octobre 2017

Par

Tentative de kidnaping au Lycée Lyautey: Le héros du jour raconte

#AGRESSION #LYAUTEYEncore sous le choc, le héros du jour raconte la tentative d’enlèvement, ce lundi, aux abords du lycée Lyautey. "Je fais ce travail depuis 8 ans, c’est la première fois que j’assiste à un tel déchaînement de violence."

La Dépêche.ma paylaştı: 10 Ekim 2017 Salı
Tentative de kidnaping à Lyautey: Le héros du jour raconte

Une violente agression a eu lieu ce lundi aux abords du lycée Lyautey de Casablanca, le plus grand établissement français au Maroc. Un événement qui aurait pu prendre une tournure beaucoup plus dramatique sans l’intervention d’un agent de sécurité, lui même blessé.

 

Cet homme, c'est Hicham Fadli. Il dirige le groupe d'agents de sécurité mandatés par l''ARPULL (Association pour le respect et la protection des usagers du lycée Lyautey) constituée par les parents d'élèves.

 

LIRE: Ce que l’on sait de l’agression sexuelle dans un bus à Casa

 

"Je fais ce travail depuis 8 ans, c’est la première fois que j’assiste à un tel déchaînement de violence". Bandeau sur le crâne, le héros du jour se remémore l’événement violent auquel il a assisté ce lundi devant l'annexe Beaulieu, relevant du lycée Lyautey.

 

"Il était 8h du matin quand 4 personnes ont essayé d’agresser des filles devant l’école", rembobine-t-il. Selon un communiqué de la DGSN, ces hommes en état d’ébriété étaient en possession d’une dizaine de cachets d’ecstasy.

 

Ce qu’en dit la DGSN

Les éléments de la police judiciaire du district d’Anfa à Casablanca ont procédé, lundi, à l’arrestation de trois individus pour leur implication présumée dans une affaire de coups, blessures, ivresse publique, conduite en état d’ébriété et possession de comprimés psychotropes, type ecstasy.

 

Selon les premiers éléments de l’enquête, les mis en cause, qui ont été sous l’emprise de la drogue à bord d’un véhicule privé, ont agressé un agent de sécurité relevant d’un établissement scolaire, sis boulevard Ziraoui, qui les a surpris en train de commettre des actes portant atteinte aux mœurs à proximité de l’établissement en question.

 

Les recherches et investigations menées par les services de la police ont permis d’identifier les trois suspects et de leur arrestation en un temps record en état d’ébriété avancée en possession de 10 comprimés psychotropes de type ecstasy, ajoute la même source. Les suspects ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire.

 

Après avoir réussi à mettre hors d’atteinte les jeunes filles, l’homme est attaqué à coup de couteau et mordu. Pour l’empêcher de contacter la police, ses assaillants fracassent son talkie-walkie sur son crâne. La police intervient tout de même rapidement. Les suspects sont placés en garde-à-vue et le héros du jours s’en sort avec 5 points de suture. Une fois sa plainte déposée, Hicham a décidé de continuer à protéger les élèves de l’établissement après un arrêt de travail de 22 jours.

Publicité

Commentaires