fbpx
Publicité
Publicité

Taxe sur les recettes: La presse digitale fait reculer le Fisc

La Dépêche | 7 février 2018 à 14 h 03 min | Mis à jour 21 mars 2018

Publicité

Le problème de la taxe d’écran​​, que la loi de Fi​n​ances 2018 prévoyait d’étendre à la presse électronique,​​ ​est réglé​ ou presque​. « Suite à la mobilisation sans précédent de tous les acteurs du marché publicitaire et grâce au sens de l’écoute et la compréhension du Directeur général et des équipes de la Direction générale des Impôts, le problème de l’extension de la taxe d’écran a été majoritairement réglé dans le respect des dispositions de la loi de Finances 2018 et des intérêts de ce secteur vital pour le pays », a annoncé sur les réseaux sociaux Mounir Jazouli, président du Groupement des annonceurs du Maroc (GAM).

 

La réunion tenue lundi 5 février entre les représentants de l’écosystème publicitaire et les responsables de la Direction générale des impôts a ​donc ​donné des résultats. Le fisc se serait engagé à publier ​prochainement une note explicative qui précise le périmètre d’application de cette taxe.

 

LIRE: Ce que j’ai appris de mon parcours d’entrepreneur raté

Un engagement qui semble satisfaire les opérateurs de l’écosystème publicitaire​, qui espèrent l’abrogation de cette loi. « La mobilisation continuera pour l’annulation définitive de la taxe d’écran pour la publicité TV/Vidéo et cinéma dans le cadre de la loi de finances 2019 », ajoute​ Mounir Jazouli.​

 

Pour rappel, c’est la publication par la DGI de sa circulaire relative à la Loi de finances 2018 qui a révélé au grand jour les modifications apportées à cette taxe, avec l’élargissement de son champ d’application. Cette décision a provoqué un tollé dans l’écosystème publicitaire puisqu’elle allait porter un sérieux coup aux supports digitaux, particulièrement à la presse électronique​, censée pa​​yer une taxe de 5% sur ses recettes avant même encaissement.​

Publicité
Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.