fbpx
Publicité Publicité Publicité
Publicité
Publicité

Se droguer made in China

La Dépêche | 14 août 2018 à 13 h 55 min | Mis à jour 14 août 2018

Publicité

Sniffer une drogue en provenance de Chine. L’idée peut sembler farfelue, le geste particulièrement inconscient, mais c’est pourtant ce qui se produit en ce moment même. Des jeunes gens qui ne connaissent pas les effets nocifs de cette drogue la consomment durant leurs folles soirées dans les night-clubs du Maroc.

Plusieurs villes sont actuellement touchées par ce trafic d’un nouveau genre, et tout particulièrement Marrakech. Cette drogue de synthèse s’inhale dans un sac en plastique, à la manière de la colle que consomment les SDF, un chiffon collé à leur nez, perdus dans les villes du royaume.

Ses effets ? De l’agitation et de l’euphorie. Son prix est peu cher, accessible : entre 20 et 80 DH la dose. Les jeunes inconscients de ses effets l’inhalent, signale le quotidien Akhbar Al Yaoum, repris par Le360.ma, entre deux heures et quatre heures du matin, juste avant la fermeture du night-club.

 

 

 

LIRE : C’est prouvé, le cannabis altère le cerveau des ados

 

 

En l’absence du nom précis de la molécule de cette drogue d’un nouveau genre, on ne peut que conjecturer sur ses effets nocifs pour la santé, notamment ses dommages irréversibles sur le cerveau.

Quoi qu’il en soit, cette drogue de synthèse est une substance psychoactive qui n’obéit à aucune législation : rien ne l’interdit pour l’instant.

En Europe, les autorités sanitaires assistent en ce moment à un foisonnement de nouvelles drogues chimiques. Légales dans un premier temps et diffusées via internet, elles remettent en question les législations sur les stupéfiants des différents pays de l’UE. En effet, la molécule initiale est systématiquement modifiée dès lors qu’elle est interdite, ce qui oblige à légiférer à nouveau afin de prohiber la nouvelle drogue de synthèse créée.

Au Maroc, nous n’en sommes pas encore là. Mais au vu de la pluie de commentaires négatifs sur les différents forums de consommateurs, les effets secondaires de ces drogues de synthèse sont traumatisants, en particulier pendant la « descente » (la fin de l’effet de la drogue). Plus grave encore, ces différentes drogues en provenance de Chine ont fait des morts.

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.