fbpx
Publicité
Publicité
Publicité

Que regardent les Marocains pendant Ramadan?

La Dépêche | 8 juin 2017 à 16 h 04 min | Mis à jour 21 mars 2018

Par

Publicité

Marocmétrie vient de publier les audiences des chaînes marocaines pendant la première semaine du ramadan. Décryptage.

On y apprend que du 27 mai au 1er juin, les Marocains ont passé en moyenne 4 heures et 45 minutes devant le petit écran, autrement dit la moitié du temps libre pour quelqu’un qui travaille 6 heures et dort 9 heures.

Audience des chaînes nationales pendant le prime time

La deuxième en tête

2M domine le marché en s’accaparant la part du lion pour la tranche horaire de la journée (de 3h du matin à 3h du lendemain, ou en langage médiamétrique de 03h00 à 27h00) et celle du prime time (de 19h35 à 21h35).

Top 5 de la chaîne 2M

 

Les téléspectateurs regardent principalement la deuxième chaîne nationale pendant le ftour. Ils sont plus de 11 millions à regarder Mchiti Fiha, une émission de caméra cachée – forcément – diffusée à 19h49, soit quelques minutes après l’appel à la prière du maghrib. Et même avant : Samhini, une série turque diffusée à partir de 18h42, monopolise 69,6% des parts d’audience. En gros, 2M occupe la plupart des Marocains dès que leur taux de glycémie flirte avec l’évanouissement, et jusqu’à ce qu’il soit l’heure de faire la vaisselle ou d’accomplir la prière du icha, soit après le générique de fin de Sir Al Morjane, une série diffusée à 21h09 et qui représente 56,3% des parts d’audience.

La météo cartonne

Al Aoula arrache à peine 7% des parts d’audience, un chiffre très en deçà des 28,9% de l’année dernière à la même période.

Top 5 de la chaîne Al Aoula

Pire encore, la chaîne n’aurait pas atteint ce chiffre sans deux programmes n’ayant rien à voir avec le ramadan, à savoir la météo (17,4% des parts d’audience) et le journal télévisé en arabe (13,7%). Voilà donc une réponse pour ceux qui se demandent qui regarde encore la météo à l’ère des smartphones.

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.

vous pourriez aussi aimer