fbpx
Publicité
Publicité

Mon quotidien éprouvant de chiffonnier à Casablanca

La Dépêche | 6 novembre 2017 à 14 h 26 min | Mis à jour 21 mars 2018

Publicité

Youssef est chiffonnier à Casablanca. Un travail difficile qui consiste à récupérer des objets usagers pour les revendre. Son salaire qui ne dépasse pas la centaine de dirhams par jour lui permet à peine de vivre et d’aider sa famille. Rencontre avec un travailleur particulièrement éprouvé par son travail.

 

LIRE: Cireur de chaussures: « Je me fiche du regard des autres »

 

Publicité

Publicité

vous pourriez aussi aimer

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.