Quels dispositifs pour protéger ses locaux de la foudre ?

Lorsque l’on a une entreprise, la plupart du temps nous avons les locaux qui vont avec. Que ce soit de gros bâtiment de stockage, des locaux commerciaux ou de simples bureaux, la foudre représente une menace courante qui peut endommager des biens matériels voire engager des vies humaines. Ce n’est donc pas quelque chose de dérisoire et cela mérite de s’en inquiéter. En effet, environ 15000 incendies annuels sont recensés en France à cause de la foudre quand 100 à 300 foudroiements de personnes sont enregistrés.

La première chose à faire avant de construire une structure pour votre entreprise, c’est donc de faire faire une analyse risque foudre par une entreprise spécialisée comme 1G Foudre. Elle fera en sorte de mettre aux normes vos locaux et que l’installation soit prise en compte dans les travaux. Si vous avez déjà des locaux, alors il convient de faire vérifier la normalisation de ceux-ci afin de prévenir tous dommages.

Quoi qu’il en soit, nous vous parleront ici des dispositifs qu’il est recommandé voire obligatoires de mettre en place pour prévenir les risques liés à la foudre.

1- Installation d’un paratonnerre

Inventé en juin 1752, le paratonnerre est un dispositif qui sert à évacuer les tensions électriques qui émanent d’un nuage orageux directement vers le sol afin d’éviter que la foudre ne se forme et ne s’abatte sur un endroit donné.

Ce sont des sortes de branches en métal qui sont placées à une certaine hauteur et qui sont suivies d’un câblage que l’on nomme « conducteurs de descente » permettant de les relier au sol.

Pour qu’il soit efficient, il faut qu’il soit installé au moins 2 mètres au dessus du bâtiment à protéger et il en faudra plusieurs en fonction de la taille de la zone à épargner.

L’installation se fait généralement par une entreprise qualifiée dans le secteur. Pour savoir si ce dispositif est obligatoire pour vous et combien il vous en faudra pour protéger votre surface, il vous faudra faire appel à des experts qui analyseront le risque foudre en fonction de votre région, la forme de votre bâtiment et sa fonctionnalité.

2- Installation d’un parafoudre

C’est le deuxième dispositif principal que l’on connaît pour se prémunir des dommages de la foudre. Le parafoudre est un boîtier qui a pour fonction de faire disjoncter le compteur en cas de surtension. Sa fonction, contrairement au paratonnerre, n’est pas de protéger le bâtiment dans sa structure mais d’éviter des surtensions qui pourraient endommager les circuits électriques ainsi que tous les appareils qui pourraient y être branchés.

3- Formation du personnel

Une autre chose à faire si vous êtes soucieux de vous protéger des risques de la foudre c’est de former votre personnels aux réflexes à avoir en cas d’orage. Cela peut paraître bête, mais aujourd’hui les risques liés à l’orage sons sous-évalués par l’ensemble de la population. Il convient de mieux la sensibiliser et de lui apprendre ce qu’il est essentiel de faire ou de ne pas faire en cas d’ambiance électrique, par le biais de formation et de stage de risque foudre.