Publicité

Quand le froid hivernal tue des Marocains

La Dépêche | 19 décembre 2017 à 17 h 18 min | Mis à jour 9 janvier 2018

Publicité

La semaine dernière, Saâd Eddine El Otmani a annoncé un plan national de lutte contre les effets de la vague de froid. Un phénomène naturel qui peut s’avérer meurtrier dans certaines régions isolées du Royaume. À l’instar du village d’Anfgou, dans le Haut Atlas, où 37 personnes sont mortes de froid en 2007.

LIRE: Prières rogatoires pour la pluie: « Au Maroc, gouverner c’est pleuvoir »

LIRE: Une amende pour forcer les piétons marocains à traverser sur les passages