fbpx
Publicité
Publicité
Publicité

Les propriétaires et gérants des stations-service Afriquia montent au front

La Dépêche | 12 juillet 2018 à 13 h 43 min | Mis à jour 12 juillet 2018

Publicité

Le casse-tête des stations Afriquia n’en finit pas. Boycotté par ses clients, le distributeur de carburants doit faire face, cette fois-ci, à la colère des propriétaires et gérants de ses stations-service.

 

Dans un communiqué publié ce mardi, le bureau de l’Association Afriquia Gaz Maroc annonce la tenue d’un sit-in « préventif » le 26 juillet prochain devant le siège de la société à Ain Sebaâ, pour dénoncer la « négligence » et le « mépris » exercés par l’administration à l’encontre de ses partenaires.

 

LIRE: Boycott: La revanche de la classe moyenne

 

Selon la même source, l’association recourt à cette action d’escalade après « l’épuisement de toutes les voies de recours et de médiation, suite aux immenses pertes subies à cause du boycott » du distributeur, détenu par le ministre de l’Agriculture et homme d’affaires Aziz Akhannouch.

 

Alors que les gérants de stations-service Afriquia déplorent « la baisse de leur marge en comparaison aux autres stations-service », le leader du secteur des carburants au Maroc continue de garder le silence depuis le début du boycott de ses produits, qui a débuté en avril dernier.

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.

vous pourriez aussi aimer