fbpx
Publicité
Publicité

Présentation du programme de développement de la Préfecture

La Dépêche | 20 octobre 2017 à 17 h 21 min | Mis à jour 21 mars 2018

Publicité

Casablanca ambitionne de devenir une métropole de référence dans le domaine du développement,
et ce en s’appuyant sur les nombreux atouts de son territoire : sa vitalité et son dynamisme, la richesse de ses habitants et de son patrimoine, son cosmopolitisme et sa mixité sociale.
C’est dans ce cadre que le Conseil Préfectoral de Casablanca a dévoilé aujourd’hui le Programme de Développement (PDP) de la Préfecture de Casablanca pour la période 2016-2021. Composée de trente et un membres et six commissions, cette instance exerce les compétences qui lui sont dévolues
par la loi dans le domaine du développement social à travers six champs d’intervention :
l‘enseignement, la santé et l’hygiène, la précarité, l’habitat, le sport et la culture. Le Conseil Préfectoral de Casablanca a ainsi pour mission d’élaborer et de mettre en œuvre des programmes visant à réduire la pauvreté et la précarité ainsi que de diagnostiquer les besoins dans les domaines de la santé, de la précarité, de l’habitat, de l’enseignement, de la culture et du sport.
Conformément à la Loi 112.14, qui impose à la collectivité préfectorale l’élaboration d’un programme de développement, et suite à l’Arrêté n°1/2016 du président du Conseil Préfectoral de Casablanca relatif à l’élaboration du PDP de Casablanca, le Conseil Préfectoral de la métropole a conçu une feuille de route claire. Pour ce faire, l’instance a créé un comité de pilotage du PDP en effectuant un diagnostic des secteurs concernés dans les huit préfectures d’arrondissements de la métropole, tout en menant une démarche de participation et de concertation auprès des services extérieurs de l’Etat et de la société civile, en outre, des collectivités territoriales partenaires tout en prenant en compte les politiques gouvernementales, les orientations du plan de développement régional (PDR) et enfin des programmes sectoriels des ministères concernés local.
A l’issue de ces travaux, le Conseil Préfectoral de Casablanca a dégagé pour son PDP vingt-neuf priorités qui répondent aux besoins et attentes des Casablancais dans les domaines suivants :

 

Enseignement​ ​(5​ ​priorités)

  • Soutien du préscolaire des personnes en situation de précarité et celles en situation
    d’handicap
  • Mise en place du transport scolaire au profit des personnes en situation de précarité et celles
    en situation de handicap pour lutter contre la déperdition scolaire
  • Contribution à la création de classes préparatoires et encouragement des bacheliers à très
    haut potentiel
  • Soutien et renforcement des capacités du personnel œuvrant dans le domaine de
    l’enseignement préscolaire et de l’accompagnement des enfants en situation d’handicap
  • Mise à niveau des équipements des crèches communales.

 

Santé​ ​et​ ​hygiène​ ​(9​ ​priorités)

  • Contribution à la protection médicale des personnes autistes
  • Soutien aux programmes de lutte contre le cancer
  • Soutien aux programmes sanitaires des mères et des enfants
  • Contribution aux programmes de santé mentale
  • Contribution aux programmes de lutte contre la toxicomanie
  • Mise à niveau des centres d’hémodialyse (renouvellement des équipements)
  • Aménagement de centres pour héberger les accompagnateurs des malades nécessiteux
    (hors Casablanca)
  • Soutien aux programmes de kinésithérapie, notamment pour les personnes en situation de
    handicap
  • Soutien aux programmes d’hygiène et de prévention.

 

Précarité​ ​(4​ ​priorités)

  • Soutien aux programmes de protection des personnes âgées sans ressources
  • Soutien aux programmes d’aide aux enfants de la rue et personnes sans abri
  • Soutien à la protection sociale des personnes autistes ou en situation de handicap
  • Contribution à l’aide des femmes en situation difficile.

 

Habitat​ ​(4​ ​priorités)

  • Contribution à la réhabilitation des quartiers sous équipés et marginaux
  • Contribution aux programmes destinés à l’habitat menaçant ruine
  • Accompagnement de la population des habitats menaçant ruine
  • Soutien aux programmes et activités liés à l’environnement.

 

Sport​ ​(3​ ​priorités)

  • Encouragement des activités sportives, surtout celles destinées aux personnes en situation de
    handicap
  • Soutien aux programmes sportifs, notamment ceux destinées aux personnes en situation de
    handicap
  • Création de complexes sportifs et espaces de divertissement.

 

Culture​ ​(4​ ​priorités)

  • Soutien aux activités culturelles
  • Participation à la construction et à l’équipement de bibliothèques et centres culturels
  • Participation au projet de création d’un musée pour la ville de Casablanca et valorisation de
    son capital immatériel
  • Organisation d’un événement culturel annuel.

L’ensemble de ces axes prioritaires, définis au sein des six champs d’intervention du Conseil
Préfectoral, seront concrétisés à travers la mise en place de 75 projets répartis dans toute la
métropole. En s’appuyant sur la proximité, l’innovation et la solidarité, tous seront conçus pour faire de
Casablanca un modèle de métropole durable à l’échelle mondiale.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.