fbpx
Publicité
Publicité
Publicité

Opération ratissage à Aïn Diab et Mohammedia contre les marchands de sable

La Dépêche | 10 juillet 2018 à 19 h 20 min | Mis à jour 10 juillet 2018

Publicité

 

Après les multiples plaintes des habitants de la métropole qui ont vu la plage d’Aïn Diab et de Mohammedia se transformer en espace de racket organisé ces deux dernières années, les autorités casablancaises ont enfin répondu à leurs doléances.

 

Les autorités de la préfecture des arrondissements Casablanca-Anfa ont lancé le vendredi 29 juin une opération de ratissage au niveau des deux plages de Aïn Diab et de Mohammedia, dans le but de libérer ces espaces de ce commerce illégal, et permettre à nouveau aux estivants de profiter de la belle saison en bord de mer gratuitement.

 

Publicité

Des instructions strictes auraient été données pour faire cesser cette anarchie. Les entreprises privées qui exploitaient jusque-là ces espaces publics sous autorisation, mais en appliquant des prix prohibitifs, ne se sont pas fait délivrer le précieux sésame cette année. Selon un reportage diffusé dans le JT de 2M le 1er juillet, cette opération de ratissage a concerné plus de quatre kilomètres de plage. Des tables, des chaises et des parasols ont été confisqués par les autorités locales. Les plagistes concernés dénoncent de leur côté la privation de leur unique moyen de subsistance.

 

Publicité
Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.

vous pourriez aussi aimer