Publicité

Nettoyage ethnique en Birmanie selon l'ONU

La Dépêche | 11 septembre 2017 à 13 h 18 min | Mis à jour 19 septembre 2017

Nettoyage ethnique en Birmanie selon l'ONU
©AFP

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a jugé lundi 11 septembre que le traitement des Rohingyas par la Birmanie s'apparentait à un "exemple classique de nettoyage ethnique".

 

L'armée birmane avait lancé une vaste opération à la suite d'attaques, fin août, contre des postes de police par les rebelles de l'Armée du salut des Rohingyas de l'Arakan (Arsa).

 

Cette opération est "clairement disproportionnée et sans égard pour les principes fondamentaux du droit international" poursuit le Haut-Commissaire qui appelle le gouvernement de Aung San Suu Kyi  à un arrêt de "son opération militaire cruelle".

 

Le dalaï Lama s'émeut

Les réactions se sont multipliées depuis plusieurs jours. Après les prix Nobel de la Paix Malala Yousafzai et Desmond Tutu,  le dalaï Lama appelle lundi la présidente birmane " à tendre la main à toutes les composantes de la société". La communauté Rohingya, musulmane,  fait office de minorité dans un pays qui compte plus de 90% de bouddhistes.

 

D'après les derniers chiffres des Nations unies, ce sont plus de 300.000 personnes, la plupart Rohingyas, qui se sont réfugiées au Bangladesh, depuis le début des troubles.

Publicité

Commentaires