fbpx
Publicité Publicité Publicité
Publicité
Publicité

Les Marocains mangent à leur faim… mais mal

La Dépêche | 18 septembre 2017 à 8 h 46 min | Mis à jour 21 mars 2018

Par

Publicité

Le Maroc est le pays où l’on souffre le moins de sous-alimentation en Afrique du Nord. C’est ce que nous apprend le dernier rapport des Nations unies sur l’état de la nutrition et de la sécurité alimentaire dans le monde, rendu public le 15 septembre 2017.

 

Si le Maroc a réduit la prévalence de la sous-alimentation entre 2004 et 2016, un peu plus de 3 Marocains sur 100, soit 1,2 million de personnes, en souffrent encore.

Progression du Maroc vers les objectifs de développement durable

Quant aux autres indicateurs de progression vers les objectifs de développement durable, le Maroc s’en sort plutôt bien. De moins en moins d’enfants de moins de 5 ans souffrent de retard de croissance, tandis que l’obésité chez cette population recule. En revanche, il y a plus d’obèses parmi les adultes et plus d’anémiques chez les femmes de moins de 49 ans.

 

En gros, nous mangeons à notre faim, mais mal.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.