Avez-vous déjà entendu parler du Li-Fi ? Non, vous n’avez pas mal lu, c’est bien écrit Li-Fi et pas Wi-Fi. Il s’agit de la Light Fidelity, qui comme son nom l’indique, permet à travers la lumière, de se connecter à internet. Mais n’allons pas trop vite en besogne et reprenons les choses dans l’ordre.

Un bref historique

En 1999 naissait le wifi, un réseau de communication à courte portée, utilisé à nos jours par près de 16 milliards d’appareils dans le monde.

En 2005, au Japon et en France, se déroulent les premières expériences de communication à travers des luminaires LED, qu’on nommera Li-Fi. Depuis 2010 et la généralisation des LED, des industriels et centres de recherche entament des études destinées au développement de solutions Li-Fi.

En février 2018, au Palais Brongniart, a lieu la première édition du Global Lifi Congress, un congrès d’ampleur international qui vise à permettre à la recherche et aux industriels de créer des synergies afin de développer la Li-Fi, l’accès à internet via la lumière.

Comment ça marche ?

Le système Li-Fi se compose de deux principales parties : la partie émission et la partie réception, entre elles se trouve le canal optique.

Les données numériques sont dans un premier temps encodées afin d’améliorer la transmission via le canal optique. Elles sont alors converties en signal lumineux qui fait varier l’intensité de l’ampoule LED en fonction des données à transmettre. Cette lumière se propage alors et devient sujette à des déformations (météo, obstacles etc.), c’est ce qui est nommé le canal optique (environnement de propagation + déformations de la lumière). Le signal lumineux est reçu par une caméra, un photodiode ou autre photorécepteur qui le transforme en courant électrique. Ce signal électrique une fois traité et décodé servira à récupérer les informations transmises.

Les avantages du Li-Fi

Le système de communication par Li-Fi offre plusieurs avantages résultant des utilisations de la lumière et de la LED :

  • La bande de fréquence exploitée par le Li-Fi est gratuite contrairement à celles utilisées par la Wi-Fi ou la 4G qui sont régulées et peuvent faire l’objet de redevances.
  • La lumière n’entre pas en interférence avec les fréquences radios (utilisées par la Wi-Fi et la 4G) et le Li-Fi donc compatible avec ces technologies radios.
  • Un endroit lumineux équipé de Li-Fi peut être utilisé à la fois pour éclairer et pour transmettre des données.
  • Enfin, sur l’aspect sécurité et protection des données, la lumière ne pouvant traverser les murs (contrairement aux ondes radios), les données personnelles et les informations transmises par Li-Fi restent cloisonnées à leur endroit de transmission. Il s’avère très compliqué de pouvoir pirater des appareils à distance qui sont connectés via la Li-Fi, même si cela a pour inconvénient évident une limitation de la portée de ce type de transmission.A L’heure qu’il est, le Li-Fi n’est pas considéré comme un concurrent du Wi-Fi mais se place plutôt comme un système complémentaire, plus sûr, plus économique et aussi, selon certains, moins nocif pour la santé que les systèmes passant par les ondes radios.
5/5 - (1 vote)