fbpx
Publicité
Publicité

La jeunesse du PJD ne lâche pas Benkirane

La Dépêche | 11 juillet 2017 à 15 h 30 min | Mis à jour 21 mars 2018

Par

Publicité

Suite à la tenue de son Bureau national le 9 juillet, la jeunesse du Parti de la Justice et du Développement (PJD) a réitéré sa loyauté à Abdelilah Benkirane.

 

Dans un communiqué publié à quelques jours du Conseil national du parti actuellement présidé par El Othmani, prévu le 15 juillet, les jeunes islamistes demandent « au frère secrétaire général de continuer à jouer ses rôles patriotiques, parce qu’il constitue un espoir pour de larges catégories du peuple marocain ».

Il y a une semaine, dans un contexte agité par des tensions internes, le secrétariat général du PJD, avec à sa tête Benkirane, avait annoncé la tenue du Conseil national, appelé le Parlement du parti.

Publicité

Un Conseil national qui s’annonce mouvementé: plusieurs de ses membres, dont les jeunes Amina Maelainine et Fouad Hayouni, ont témoigné leur défiance à l’égard du gouvernement dirigé par El Othmani. Le Chef du gouvernement devra faire face aux multiples accusations et critiques dont il fait l’objet, notamment les concessions faites lors de la formation du gouvernement, ou encore la gestion du Hirak par son gouvernement.

Le Conseil national sera déterminant pour la formation islamiste, à quelques semaines du Congrès national du parti, où les militants pjdistes devraient choisir leur nouveau chef de file… ou modifier les règlements internes, permettant à Abdelilah Benkirane de se présenter pour un troisième mandat.

Publicité

vous pourriez aussi aimer

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.