fbpx
Publicité
Publicité
Publicité

« J’ai accepté mon handicap mais mon pays ne m’accepte pas »

La Dépêche | 20 octobre 2017 à 12 h 27 min | Mis à jour 21 mars 2018

Par

Publicité

La mobilité est un luxe pour certains. C’est le cas pour Fadwa Toumi, 20 ans, handicapée moteur depuis son adolescence. Trottoirs cabossés, bordures trop hautes, transports inadaptés, infrastructures inaccessibles,… la jeune femme raconte son calvaire quotidien pour se déplacer dans l’espace public.

 

Aujourd’hui, plus de 2 millions de personnes sont en situation de handicap (physique ou mental) au Maroc selon l’association Amicale Marocaine des Handicapés (AMH). Soit près de 6% de la population.

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.

vous pourriez aussi aimer