fbpx
Publicité Publicité Publicité
Publicité
Publicité

El Othmani pose avec un verre d’eau… pour prouver qu’elle est potable

La Dépêche | 7 février 2018 à 17 h 27 min | Mis à jour 21 mars 2018

Publicité

En visite à la station Bouregreg de traitement des eaux ce mercredi 7 février, Saâd Eddine El Othmani a tenu à prouver aux Marocains que l’eau distribuée dans l’axe Rabat-Casa est potable… en trinquant à leur santé.

 

On se souvient que Jacques Chirac, alors Maire de Paris, avait promis de se baigner dans la Seine, pour prouver qu’elle n’était pas (si) polluée. Voilà que Saadeddine El Othmani l’imite à sa manière, pour démontrer que l’eau du Bouregreg n’était pas imbuvable.

 

L’initiative d’El Othmani vient en réaction à une polémique qui s’était propagée sur internet puis reprise par certains médias, sur la salubrité de l’eau consommée par la population vivant sur la côte atlantique, de Salé à Casablanca. Selon cette thèse, le barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah, près de Rabat, serait rempli des fuites d’eaux usées des prisons El Arjat 1 et 2.

 

 

LIRE: El Othmani: un chef de parti dans la tourmente

 

Une information démentie par le Chef du gouvernement, qui s’est rendu à la station Bouregreg en compagnie de Charafat Afilal et de Nezha Louafi, respectivement secrétaires d’Etat à l’Eau et au Développement durable.

 

Cette eau consommée par plus de 7 millions d’individus est « traitée par la station de Bouregreg, et soumise à un contrôle continu et rigoureux« , avait affirmé El Othmani lors du Conseil du gouvernement du 1er février.

 

LIRE: Best-of 2017: Quand nos hommes politiques font de l’humour malgré eux…

 

Une semaine plus tard, le Chef de l’exécutif a tenu à rassurer son monde, en sirotant un verre d’eau traitée par cette station.

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.