Forte hausse de la migration clandestine en Espagne

La Dépêche | 13 septembre 2017 à 15 h 23 min | Mis à jour 13 septembre 2017

Forte hausse de la migration clandestine en Espagne
64

L’Espagne bientôt deuxième porte d’entrée vers l’Europe, après l’Italie ? Le nombre de migrants clandestins arrivés en Espagne depuis le début de l'année a augmenté de 88% par rapport à 2016, a déclaré le ministre de l'Intérieur espagnol Juan Ignacio Zoido, mardi 12 septembre.

 

C’est au total 15.473 migrants qui sont entrés clandestinement sur le territoire espagnol, depuis le début de l’année.

 

 

 

Pression migratoire sur Ceuta

 

Passage privilégié vers l’Europe, Ceuta est particulièrement exposée aux pressions migratoires.8.956 migrants originaires d'Afrique subsaharienne ont tenté de traverser clandestinement la barrière séparant le Maroc de l'enclave espagnole, contre 613 sur la même période de 2016.

 

La double clôture de Ceuta, construite en 1999 et surélevée de plusieurs mètres en 2005, "n'atteint plus l'objectif pour lequel elle avait été construite à l'époque", a admis le ministre de l’Intérieur espagnol qui a également attribué la "forte pression migratoire" sur les enclaves de Ceuta et Melilla au nombre croissant de migrants dans le nord du Maroc. Ceux-ci évitent désormais la Libye devenue trop dangereuse.

 

Le gouvernement espagnol compte investir en 2018 quelque 12 millions d'euros pour rénover et renforcer la clôture de 8,4 kilomètres de long entre le Maroc et son enclave.

Commentaires