fbpx
Publicité
Publicité
Publicité

Finances publiques : les prévisions de Bank Al Maghrib

La Dépêche | 21 mars 2018 à 18 h 10 min | Mis à jour 21 mars 2018

Publicité

Le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) s’est réuni le mardi 20 mars afin d’examiner la situation macro-économique du Maroc, mais surtout pour réajuster ses prévisions pour les deux années à venir.

Ainsi, pour 2018, les prévisions de la banque centrale du Royaume font ressortir une estimation de la production céréalière autour de 80 millions de quintaux et une hausse de la valeur ajoutée agricole de 2,3 %. Quant aux activités non agricoles, celles-ci continueraient leur reprise avec un taux de 3,2 %, ce qui amènerait la croissance globale à 3,3 %, estime Bank Al-Maghrib, ajoutant qu’en 2019, la croissance s’accélèrerait à 3,5 %. Concernant l’inflation, elle devrait augmenter à moyen terme, tout en restant à des niveaux modérés : 1,8 % en 2018, puis 1,5 % en 2019.

L’institution d’émission estime par ailleurs que la dynamique des exportations devrait se poursuivre avec en particulier une hausse importante des ventes de l’industrie automobile en 2019, tout comme des recettes voyages (5,7 % en 2018 et de 5,2 % en 2019), tandis que les transferts des MRE progresseraient de 5 %. Dans ces conditions, et sous l’hypothèse d’afflux d’IDE équivalents à 4,4 % du PIB en 2018 et à 3,5 % du PIB en 2019, Abdellatif Jouahri a estimé que les réserves de change avoisineraient 257,3 milliards de dirhams en 2018 et 244,4 milliards en 2019. Au niveau des finances publiques, enfin, Bank Al-Maghrib fait savoir que l’ajustement budgétaire devrait se poursuivre : le déficit devant s’établir en moyenne à 3,2 % du PIB en 2018 et en 2019.

Tenant compte de ces projections macro-économiques pour les deux prochaines années, le Conseil de Bank Al-Maghrib a jugé « que le niveau actuel du taux directeur reste approprié et a décidé de le maintenir inchangé à 2,25 % ».

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.

vous pourriez aussi aimer