fbpx
Publicité
Publicité

Ce film américain tourné au Maroc a été très critiqué au Liban…

La Dépêche | 17 janvier 2018 à 12 h 35 min | Mis à jour 21 mars 2018

Publicité

A peine la bande-annonce sortie que la polémique est née. Beirut, le film de Brad Anderson et qui devrait sortir mi-avril durant le Sundance Film Festival, a essuyé de vives critiques au Liban. Le pitch? Un diplomate américain (Jon Hamm), revient au pays du Cèdre au début des années 1980 pour exfiltrer son ami pris en otage par des islamistes.

 

Sauf que le tournage du film a eu lieu Maroc, et non au Liban, ce qui semble poser problème: « les internautes qui ont critiqué Beirut trouvent qu’il véhicule des stéréotypes négatifs sur les Arabes et lui reprochent surtout de ne pas avoir été tourné au Liban », écrit L’Orient Le Jour.

 

Le quotidien francophone libanais ajoute: « Le film signé Brad Anderson est accusé de porter atteinte à l’image de la capitale et de ne pas montrer la réalité libanaise ».

 

D’après l’Orient le jour, Ghattas Khoury, le ministre de la Culture libanais a dénoncé « le non-respect par le film des vérités historiques concernant le Liban ».

 

Mieux, le ministère a même pris contact avec un avocat américain et envisage d’engager une procédure légale pour faire changer le titre du film à l’international.

Publicité
Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.