Que faire ce week-end? Nos 9 bons plans sorties

La Dépêche | 9 septembre 2017 à 9 h 00 min | Mis à jour 9 septembre 2017

Par

Que faire ce week-end? Nos 9 bons plans sorties
©DR
224

Expos, cinéma, concerts, La Dépêche vous propose ses idées sorties pour le week-end du 9 et 10 septembre.

 

  • Casablanca

Dasthe, LE nouveau lieu arty de Casablanca

White Cube et peinture fraîche. Les plus arty trouveront sans doute leur compte au Dasthe, nouvel espace d'art rue Mortada. Pas de grands pontes de l'art marocain ici. L'exposition inaugurale “Les conteurs et les montreurs” réunit 10 jeunes pousses parfois tout juste sorties des Beaux-Arts. Entre les poulets de Nafie Ben Krich, les visages recomposés de la jeune Ihsane Chetuan ou les personnages masqués et inquiétants de Said Echaïr, on découvre ici la diversité de la jeune scène casaouie.

Dasthe, 58 rue Mortada, Casablanca

Des Grenouilles pour les bambins à l'Institut français

Sortie en famille. L'Institut français de Casablanca inaugure sa saison Cinéjeunesse dimanche avec le film d'animation La prophétie des grenouilles. Cette fable, dont les amphibiens sont les héros, revisite celle de l'Arche de Noé. Un film jeunesse qui questionne le rapport hommes / animaux.

Institut français - 121 boulevard Zerktouni, Casablanca / La prophétie des grenouilles – de 11h à 12h 30, dimanche 10 septembre.

  • Rabat

Charlize Theron crève l'écran au cinéma Renaissance

On avait adoré l'actrice en mode Survival dans Mad Max. Charlize Theron revient en forme – regard provocateur et chevelure péroxydée – dans Atomic Blonde. Le pitch de ce film d'action boosté à l'oestrogène ? Lorraine Broughton, espionne au service de Sa Majesté, doit livrer à Berlin un dossier de la plus haute importance. Son chemin sera (forcément) semé d'embûches... Dit comme ça, rien d'original mais les amateurs de blockbusters et d'arts martiaux devraient se laisser séduire.

Atomic Blonde, du 06 au 12 septembre au Cinéma Renaissance – 360 avenue Mohammed V, Rabat

Danse africaine et petits plats congolais à Agdal

La troupe de danseurs congolais Liziba fête ses 3 ans samedi au Centre culturel africain de Rabat. Au programme toute la journée: danse, atelier percussions, dégustation de spécialités bantoues. La journée se terminera sur le concert Afrogroove du groupe Kesho Ni Sisi. 100 dhs la journée.

Centre culturel africain, 4 rue Oued Souss, Rabat Agdal

  • Tanger

Frissons garantis à la Cinémathèque

La Cinémathèque propose dimanche la projection du célèbre thriller d'Alfred Hitchcock, Vertigo (Sueurs froides en version française). Aux yeux de nombreux cinéphiles, Vertigo est LE chef-d'oeuvre du cinéaste britannique. L'actrice Kim Novak est parfaite en héroïne possédée par l'esprit de son aïeule. Le doute s'insinue, laissant très vite place à l'effroi. Réalisé en 1958, Vertigo n'a rien perdu de sa modernité. 15 dhs, la séance.

Cinémathèque - Place 9 avril 1947 (Grand Socco) , Tanger
Vertigo – de 19h à 21h, dimanche 10 septembre

  • Marrakech

Plantes musicales et Palmier émotif près de la Koutoubia

Dar Moulay Ali, nouvel espace d'exposition marrakchi inauguré en mai dernier, permet de redécouvrir l'ancienne résidence consulaire de France (19ème siècle) et son charme raffiné. En sillonnant les lieux, on y découvre trois oeuvres immersives du couple d'artistes lyonnais Scenocosme. Entre plantes musicales réactives aux frôlements et installation sonore qui permet d'entendre les “battements de coeur” du plus grand palmier des lieux, la visite devient très vite sensorielle.

Dar Moulay Ali, 1 Rue Ibn Khaldoun, à côté de la Koutoubia – Marrakech

Redécouvrir Farid Belkahia, un après-midi dans la Palmeraie

Nichée au cœur de la Palmeraie, la Fondation Belkahia est un havre de paix où il fait bon se prélasser le temps d'un après-midi. L'exposition “L'Entre-monde” qu'elle propose revient sur la fascination du peintre Farid Belkahia pour le motif de l'arbre. Élagué, effeuillé et géométrisé, l'arbre parcourt l'oeuvre du maître. Belkahia est “un artiste écologiste avant l'heure”, disait le curateur Brahim Alaoui. On veut bien le croire.

  • Meknès

Let's Dance !

C'est reparti pour une nouvelle édition du Festival international des cultures urbaines de Meknès. Jusqu'au 17 septembre, la ville impériale se convertit à la street culture. Au programme : ateliers et compétition de hip-hop et de breakdance, de beat box et de rap. À noter que ce samedi, enfants et adultes peuvent s'essayer au Parkour (PK), discipline sportive en vogue qui consiste à sauter, escalader et courir dans l'espace public. L'idée ? Faire de la rue son terrain de jeu.

À la Maison des jeunes Abdelkrim el Khattabi à 11h. Entrée gratuite.

  • Khouribga

Cap sur le cinéma africain

Le Festival du cinéma africain de Khouribga ouvre sa 20ème édition samedi. Cette année, 14 films sont en lice pour le grand prix Ousmane Sembène, dont "Félicité" du Sénégalais Alain Gomis qui a reçu l'Etalon d'or au Fespaco 2017. Le cinéaste marocain Raouf Sebbahi présentera son film "Hayat". Le Festival fera également un focus sur le Rwanda et sa production cinématographique consacrée au génocide de 1994.

Jusqu'au 16 septembre.

Commentaires