fbpx
Publicité
Publicité
Publicité

Donald Trump rassure Mohammed VI au sujet d’Al-Qods

La Dépêche | 22 janvier 2018 à 10 h 08 min | Mis à jour 21 mars 2018

Publicité

Un mois et demi après la lettre initiale du roi Mohammed VI, en tant que Président du Comité Al-Qods, à Donald Trump, la réponse du président américain est tombée. Une réponse qui se veut assez rassurante quant au statut de la ville d’Al-Qods. « Jérusalem-Est, et doit, demeurer un lieu où les Juifs prient au Mur occidental, où les Chrétiens marchent sur les Stations du chemin de la Crois, et où les Musulmans prient à la Mosquée Al Aqsa », assure le locataire de la Maison Blanche.

 

Donald Trump s’est dit également « déterminé à parvenir à un accord de paix durable entre Israël et les Palestiniens » tout en réitérant son soutien « à une solution à deux États si les parties y adhèrent ».

 

« Les limitations spécifiques de la souveraineté israélienne sur Jérusalem font partie des négociations sur le statut final. Les États-Unis ne prennent pas de position sur les limitations ou les frontières », a écrit le Président américain dans cette lettre dont des extraits ont été divulgués par Maghreb Agence Presse.

 

LIRE: Je suis juif et j’entretiens une relation amoureuse avec une musulmane

 

Pour rappel, Mohammed VI avait adressé, début décembre, une missive à Donald Trump où il exprimait « sa profonde préoccupation personnelle ainsi que la grande inquiétude ressentie par les États et les peuples arabes et musulmans » par rapport à la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale et d’y transférer son ambassade. Les inquiétudes se seraient-elles dissipées avec cette réponse américaine ?

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.

vous pourriez aussi aimer