Publicité

Le DG de l’ANAM reste en prison

La Dépêche | 13 septembre 2017 à 17 h 57 min | Mis à jour 13 septembre 2017

Le DG de l’ANAM reste en prison

Pas de liberté provisoire pour Jilali Hazim, directeur général de l’agence nationale de l’assurance maladie (ANAM), ni pour le journaliste  Mostapha Labied, incarcérés pour corruption. La cour d’appel a  rejeté la requête de la défense, mardi 12 septembre.

 

 

L’affaire remonte à juin dernier. Jilali Hazim était arrêté pour avoir exigé des pots-de-vin à une agence de communication lors d’un appel d’offre de l’ANAM. Le journaliste, lui, est accusé d’avoir joué le rôle d’intermédiaire.

 

Le juge d'instruction de la Cour d'Appel à Rabat avait ordonné, le 4 juin, de déférer les deux hommes à la prison locale de Salé. La demande de liberté provisoire a été déposé par la défense qui affirme que ses clients “répondent à toutes les garanties légales pour assister au procès”.

 

Publicité

Commentaires