fbpx
Publicité
Publicité
Publicité

Daech revendique la fusillade de Las Vegas

La Dépêche | 2 octobre 2017 à 17 h 51 min | Mis à jour 21 mars 2018

Publicité

 

Un Américain sexagénaire a tué au moins 50 spectateurs d’un concert en plein air dimanche 1er octobre à Las Vegas, commettant la pire fusillade de l’histoire moderne des États-Unis. La police n’a pas avancé de mobile, mais l’organisation État islamique a revendiqué, lundi 2 octobre, la tuerie.

 

Daech a affirmé, via son organe de propagande Amaq, que le tireur est « l’un de ses soldats, converti à l’islam » il y a plusieurs mois. « Il a perpétré l’opération en réponse aux appels de l’organisation à prendre pour cible les pays engagés dans la lutte contre l’EI », a indiqué Amaq, sans toutefois étayer cette affirmation.

 

 

 

Jeudi 28 septembre, le chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi, était sorti d’un long silence pour demander à ses combattants acculés en Syrie et en Irak à « résister », tout en appelant à de nouvelles attaques contre les « ennemis » du groupe. Il avait appelé « les soldats du califat et les héros de l’islam » à poursuivre leur « jihad » et leurs attaques. « Déclenchez la guerre contre votre ennemi (…) partout ».

 

Une coalition internationale emmenée par Washington intervient militairement en Irak et en Syrie en soutien à des forces locales qui luttent contre les jihadistes de l’EI.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.

vous pourriez aussi aimer