fbpx
Publicité Publicité Publicité
Publicité
Publicité

Amine Harit déjà de retour en Allemagne

La Dépêche | 18 juillet 2018 à 13 h 36 min | Mis à jour 18 juillet 2018

Publicité

L’international marocain devait être à nouveau devant le juge d’instruction, le mercredi 25 juillet prochain. Il n’y sera pas, et s’est déjà envolé pour l’Allemagne, où il évolue dans le club Schalke 04. Accusé d’avoir causé la mort d’un piéton Amine Harit est d’ores et déjà de retour à l’entraînement. C’est ce qu’affirme son club à la presse allemande, arguant que leur milieu de terrain a été libéré sous caution et qu’il n’est pas obligé d’être présent à Marrakech lors de l’audience.

Au site allemand WDR, un responsable du staff de Shalke 04 explique « le fait que son passeport et son permis de conduire lui aient été remis et qu’il ait été autorisé à voyager veut dire beaucoup », et d’ajouter avoir conseillé à Amine Harit de ne faire aucune déclaration à la presse. Durant la prochaine audience, les agents de la compagnie d’assurance auquel avait souscrit Amine Harit, pour le véhicule qu’il conduisait, devraient écouter la famille de la victime, laquelle s’est constituée partie civile.

Les proches de l’homme de 28 ans qui a trouvé la mort, à Marrakech durant la nuit du 29 au 30 juin, a tenu à insister, devant les médias marocains, qu’aucun accord n’a été conclu entre eux et Amine Harit. « Rien ne pourra [leur] rendre [leur] enfant, pas même l’argent » , a ainsi déclaré la mère du défunt. Quoi qu’il en soit, l’international marocain ne tardera pas à connaître son sort.

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.