fbpx
Publicité Publicité Publicité
Publicité
Publicité

Agenda culturel #4 : Danse subsaharienne et opérette

La Dépêche | 3 juillet 2018 à 12 h 56 min | Mis à jour 3 juillet 2018

Publicité

Concerts, expositions, projections de films et spectacles, chaque semaine, La Dépêche.ma sélectionne pour vous les meilleurs plans de sortie à Casablanca et dans le reste du Maroc.

© Nadir Houboub
© Nadir Houboub

Dansez aux sons de « Liziba » à L’Uzine

Dansez au rythme de l’été à L’Uzine ! Ce lieu de culture, basé à Ain Sebaa organise ce samedi 7 juillet à 15 heures un atelier de danse interactif avec la troupe Liziba.

Il s’agit d’une chorale, véritable brassage ethnique, regroupant une quinzaine de jeunes artistes issus de différents horizons. Depuis 2007, ses membres n’ont jamais cessé d’émouvoir et de divertir le public avec leurs performances.

Rendez-vous donc pour un samedi tout en musique et en mouvements, en immersion dans l’univers musical et chorégraphique de l’Afrique de l’Ouest. Et laissez-vous guider par ces chanteurs, danseurs, percussionnistes, musiciens et chorégraphes confirmés.

 

© Leila Alaoui, Crossings, 2013.
© Leila Alaoui, Crossings, 2013.

Un livre à découvrir : Lumières Africaines

Kristi Jones présente ce vendredi 6 juillet à 20 heures à L’Uzine l’ouvrage Lumières Africaines, glossaire de la création artistique africaine depuis les années 60.

Coécrit par André Mangin et Mehdi Qotbi, Lumières Africaines, aborde la thématique du développement artistique contemporain du continent et entend nous interroger sur les ressources culturelles dont dispose le berceau de l’humanité.

Les œuvres de 84 artistes sont ainsi présentées dans une initiation à l’art d’une nouvelle génération émancipée, qui construit sa propre destinée à l’ère du digital.

 

©CLR-Bouquinettes
©CLR-Bouquinettes

Une opérette très XIXe siècle…

Fondé par des lectrices de Rabat, les « Bouquinettes », le Club de lecture Rabat (CLR), vous propose cette fois-ci d’assister à une opérette d’un genre bien particulier ce lundi 2 juillet à la bibliothèque nationale de Rabat à 20 heures.

Ne ratez surtout pas cette soirée qui vous plongera dans une ambiance très XIXe siècle, celui de la première République française avec son directoire, son exposition universelle de Paris, ses conspirateurs, et bien d’autres surprises encore !

Si vous êtes déjà fan du genre ou que vous souhaitez découvrir une mise en scène drôle et originale, courez-y sans tarder.

 

©Rabii El Khallouqi
©Rabii El Khallouqi

Un vernissage à découvrir à El Jadida

Rabii El Khallouqi, artiste autodidacte, présente ce mardi 3 juillet à 19 heures à l’Institut français d’El Jadida sa toute première exposition individuelle, « L’âme secrète »

Animé depuis sa plus tendre enfance d’une véritable passion pour la peinture, Rabii a travaillé au Centre d’art contemporain d’Essaouira comme préparateur de toiles, avant de relever lui-même le défi de la création.

Inspiré par la vie quotidienne, il convertit des objets usuels ou des ingrédients éphémère qu’il trouve dans sa cuisine, notamment le café qu’il utilise comme pigment pour ses toiles.

Calligraphie, accumulation, collage, se font écho dans ses toiles sur des sujets mystiques et actuels. Un artiste à découvrir !

Exposition ouverte à tous du 3 juillet au 15 juillet, de 9h à 12h et de 15h à 18h à l’Institut français.

 

 

« Le Cercle littéraire de Guernesey » au Mégarama

Les amateurs de drames historiques seront servis ce mardi 3 juillet 2018 au Mégarama de Casablanca…

« Le Cercle littéraire de Guernesey », le dernier film de Mike Newell, raconte l’histoire de Juliet Ashton, une jeune écrivaine britannique en manque d’inspiration qui reçoit une lettre d’un mystérieux membre du Club de Littérature de Guernesey.

Intriguée et curieuse d’en savoir plus, elle se rend sur l’île afin de découvrir l’histoire derrière ce club créé durant l’Occupation allemande.

« Mike Newell, le réalisateur entre autres d’Avril enchanté, de Quatre mariages et un enterrement et du Sourire de Mona Lisa retrouve ici son style terriblement british, mélange d’humour et de mélancolie, et nous donne à voir un film sensible à la petite musique lancinante et qui touche au cœur. » (Allô Ciné)

Pour connaître les horaires des séances, rendez-vous sur le site du Mégarama…