Être atteint d’acouphène rend le quotidien pénible et peut impacter vos aptitudes de travail. Cependant, la fatigue auditive peut être évitée en ne s’exposant pas à des sons de forte intensité qui durent trop longtemps. Mais comment faire lorsque notre environnement de travail est entouré de bruits nocifs au point de causer une surdité professionnelle ? Cause, solution, traitement, découvrez ce qu’il faut savoir sur les traumatismes acoustiques et comment y remédier. 

Les acouphènes, c’est quoi ? 

L’acouphène est un bruit semblable à un bourdonnement que seul l’individu atteint peut entendre. Ce bruit gênant pouvant influer sur le quotidien de la personne touchée comporte plusieurs formes (sifflement, grésillement, fort, rythmé, aigu…). Les patients ayant des troubles acouphéniques les ont développés suite à une exposition à des sonorités élevées nocifs pour la santé, et ce, de manière répétée et prolongée. Par ailleurs, il existe deux types d’acouphène : 

  • L’acouphène décompensé : son bruit à long terme peut causer du stress et il y a une possibilité de développer une hyperacousie (hypersensibilité aux sons). 
  • L’acouphène compensé : son bruit est à peine perceptible. 

Si ce symptôme n’est pas traité, il engendrera des troubles du sommeil et des difficultés à se concentrer. Ainsi, il impactera le quotidien et les performances de travail de la personne concernée. 

Comment prévenir et traiter les bourdonnements d’oreille ? 

De nos jours, à l’aide de la molécule acouphenol, nous sommes en mesure de soigner les sifflements d’oreille touchant 28 % de la population en France. Outre cette solution miracle, il vous est possible d’agir afin de pouvoir prévenir les traumas sonores. Voici quelques moyens :

  • Éviter au maximum les bruits à fortes sonorités (sonnerie, circulation, machine…).
  •  Pratiquer des activités pour se détendre.
  • Réduire son anxiété (cela aide à faire partir les acouphènes). 
  • Avoir une bonne hygiène de vie.

En cas d’acouphène chronique causé par vos conditions de travail, n’hésitez pas à aller faire un dépistage auditif chez un spécialiste. 

L’impact sur la vie professionnelle  

Dans la plupart des cas, les acouphènes influent sur la qualité de vie des patients, notamment au travail. Il est donc essentiel de traiter ce symptôme. Par ailleurs, un grand nombre d’individus touchés n’osent pas parler de ce problème à leur employeur de peur qu’ils n’y aient des répercussions sur leur carrière. De ce fait, ils finissent par se replier sur eux-mêmes. Le stress, la fatigue, l’anxiété sont autant de conséquences néfastes découlant de ce problème d’acouphène en milieu professionnel. 

Énormément de salariés travaillent dans de mauvaises conditions au point d’être victimes de traumatismes sonores, certains sont reconnus comme étant des accidents du travail comme l’hyperacousie. Malheureusement, l’acouphène n’est pas considéré comme maladie professionnelle en France et n’est donc pas indemnisé.

À noter que pour l’accident du travail, les acouphènes sont indemnisés uniquement s’ils sont accompagnés d’une perte de l’audition, et il est obligatoire à l’employeur de faire la déclaration selon ce que lui a transmis son employé.

Comment réduire les risques de chocs sonores au travail ? 

Pour le bien-être des employés, il est nécessaire aux entreprises de prendre leurs précautions concernant les acouphènes. Elles doivent agir afin de réduire les bruits dangereux pour l’audition, notamment ceux des machines. Il est possible de mettre en place divers types de protections pour les oreilles

  • Les casques antibruit, 
  • Les bouchons d’oreilles moulés.

Dans certains cas, le PICB peut aussi intervenir afin de protéger les salariés si jamais les solutions mises en place ne suffisent pas. 

En résumé, les grésillements que nous pouvons entendre dans nos oreilles suite à une exposition dans un environnement bruyant peuvent être évités et traités ! Pour cela, il faut prendre ses précautions en faisant attention. En cas d’accident du travail, n’hésitez pas à demander à votre employeur de faire une déclaration. Il ne faut surtout pas rester isolé, car les problèmes d’acouphène peuvent lourdement impacter votre vie. 

Notez cet Article