fbpx
Publicité
Publicité

CHAN 2018: 5 clés pour comprendre les raisons de la victoire du Maroc

La Dépêche | 5 février 2018 à 19 h 57 min | Mis à jour 21 mars 2018

Par

Publicité

L’équipe nationale des joueurs locaux vient de remporter le premier Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de son histoire. Comment les vert et rouge ont-ils su reprendre ses couleurs dans cette compétition où ils n’avaient jusque là jamais pu dépasser les quarts de finale?

 

 

  • La génération 90-93 s’installe

25 ans: Est la moyenne d’âge des Lions de l’Atlas locaux au CHAN. Pour remporter le trophée qu’il a promis de garder bien au chaud au Maroc, qui accueillait la compétition, Jamal Sellami s’est entouré d’une équipe jeune, très jeune, âgée entre 21 et 27 ans, à l’exception des cadors Salah Saidi et Zakaria Hachimi (30 ans tous les deux). Qu’on se le dise, la jeune génération commence à pointer son nez.

 

LIRE: Quelles sont les chances du Maroc au Mondial en Russie?

 

  • Une muraille en dernière ligne

1: C’est le nombre de buts encaissés par le Onze marocain local, sur les six matchs de la compétition, contre 6 pour le Nigéria, défaits 4-0 par le Maroc en finale. Avec ce score, le Maroc est la meilleure ligne de défense du CHAN 2018. Merci qui? Merci au Raja et à son duo Badr Benoun-Jawad El Yamiq, très solide derrière. Rien à redire sur leur prestation durant la compétition: le seul but encaissé par le onze Marocain durant le CHAN est dû à une erreur du gardien Anas Zniti, auteur d’un dégagement raté en demi contre la Libye, qui a atterri dans les pieds de l’adversaire. .

 

  • Un tueur face aux buts adverses

9: Soit le nombre de buts inscrits par Ayoub El Kaabi durant le CHAN, mais aussi le numéro de l’avant-centre, qui devient le meilleur buteur de l’histoire de la compétition. Auteur de deux doublés et d’un hat-trick durant le CHAN, l’attaquant de la Renaissance berkanaise pourrait taper dans l’oeil d’Hervé Renard pour le mondial russe.

 

LIRE: 8 raisons de croire au dossier du Maroc pour l’organisation du Mondial 2026

 

  • Le public casaoui

45.000: C’est le nombre de spectateurs présents au complexe Mohammed V à Casa lors de la finale du CHAN. Des gradins deux fois plus garnis que lors du match inaugural du Maroc contre XXX. En d’autres termes, à mesure que les locaux avançaient dans la compétition, l’engouement du public pour la CHAN grandissait, et l’affluence avec.

 

  • L’appel de Moscou

4: C’est le nombre de joueurs présents au CHAN, et sélectionnés également dans l’équipe A qui a décroché son billet pour la Coupe du monde. Nul doute que l’opportunité de pouvoir aller en Russie pour le mondial de juin 2018 a donné des ailes aux joueurs de la Botola. un indice? « Les portes de l’équipe nationale sont ouvertes aux joueurs locaux », a déclaré le sélectionneur marocain au site p2j.fr au lendemain de la victoire au CHAN.

 

LIRE: Maha, 38 ans, folle de foot et des Lions de l’Atlas

Publicité
Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.