fbpx
Publicité
Publicité

2017 : bonne année pour les recettes en devises

La Dépêche | 2 février 2018 à 18 h 42 min | Mis à jour 21 mars 2018

Publicité

24,4 milliards de dirhams d’Investissements directs étrangers (IDE) drainés par le Maroc en 2017. C’est ce qui ressort des dernières statistiques rendues publiques par l’Office des changes.

 

Un niveau d’IDE en augmentation de 15% par rapport à 2016, où les investissements étrangers se sont limités à 21,2 milliards de dirhams. Cette performance s’explique par la baisse des dépenses de 60% à environ 5,7 milliards, baisse qui a largement compensé le recul de 15% des recettes qui se sont pour leur part établies à 30,1 milliards.

 

 

Lire: Tout comprendre sur la flexibilité du dirham

 

De leur côté, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une progression de 4,5% à 65,4 milliards de dirhams en 2017, tandis que la balance Voyages fait ressortir un excédent en hausse de 5,4% à 52,6 milliards de dirhams à la fin de l’année écoulée.

 

Une manne en devises plus que bienvenue en ce début d’année qui coïncide avec l’élargissement de la fourchette de fluctuation du dirham à +/-2,5%.

 

Le 8 janvier dernier, les autorités monétaires ont en effet enclenché cette mesure de flexibilité de la monnaie nationale.

Publicité
Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé ! Dès maintenant et en quelques clics, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos derniers articles.